Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
la vie après un abus dans l enfance
f
5 octobre 2015 00:02
salam halikoum
c est dure pour moi d en parler car je l ai refoule toute ma vie et qu il a fait surfasse a la naissance de mon enfant.
Depuis ma vie intime est un enfer.Je ne sais plus comment remonter la pente.Car j ai vu une psy pendant 3 ans ,et ensuite j ai essayer de moto soigner comme me dit mon mari ,qui lui en a marre de cette situation de quelques années maintenant.
J aimerais beaucoup avoir votre avis et surtout voir si d autre personne on vécu ça et comment ils sont fait pour remonter la pente merci tous
I
5 octobre 2015 01:45
Je t'ai envoyé un MP ma sœur Smiling Smiley
p
5 octobre 2015 11:19
SaleM


Vu ton histoire un psychologue servira pas à gd chose.

Va voir plutôt un psychoterapeute .
R
5 octobre 2015 13:59
Salam Fdwa1977,

J'ai vécu des choses plus ou moins similaires... Mon enfance a ressurgit lorsque j'ai accouché de ma fille, il y a 3 ans de cela... J'ai également été voir un psy, dans un premier temps, ça m'a fait du bien de mettre des mots sur mes maux mais à la longue je n'en voyais pas trop l'intérêt...

Si tu veux discuter et échanger, tu peux m'envoyer un MP et je me ferai un plaisir de te répondre.

A très vite j'espère.
f
5 octobre 2015 14:13
salam
pourquoi me conseilles tu un psychothérapeute
5 octobre 2015 14:23
je n'ai jamais vécu cette situation , mais je connais le cas d'une femme qui tout comme toi juste après la naissance de sa fille son passé douloureux à refait surface , elle était devenu carrément parano (la peur que la même chose arrive à sa fille) , hyper maniaque avec des toc , bref le mieux c'est d'en discuter avec des personnes compétentes qui sauront t'aider .

bon courage et ne t'enferme surtout pas dans ta bulle .
5 octobre 2015 14:31
si tu me permets de répondre à sa place un psychothérapeute traite les problèmes psychologiques dés la racine (ce qui est une bonne idée dans ton cas) , contrairement aux psychologue qui eux traitent les symptômes actuels comme les psychiatres sauf que eux ils aiment donner des cachetons ^^
Citation
fdwa1977 a écrit:
salam
pourquoi me conseilles tu un psychothérapeute
R
5 octobre 2015 14:32
Absolument d'accord avec toi Rhonrhon, ce sont les symptômes de ce que je vis plus ou moins de façon quotidienne, des fois on y pense pas pendant plusieurs jours et parfois ça resurgit d'un coup, il suffit d'une image, d'un souvenir sans lien apparent et rebelote...

Je suis hyper manique aussi, je ne supporte pas le désordre, je me tue à la tâche des fois pour un rien, je m'emporte pour un rien que ce soit contre mon mari ou ma fille...

Des fois c'est invivable Sad Smiley

Je pose la même question que Fdwa : pourquoi un psychothérapeute plutôt qu'un psychologue ?
Citation
rhonrhon a écrit:
je n'ai jamais vécu cette situation , mais je connais le cas d'une femme qui tout comme toi juste après la naissance de sa fille son passé douloureux à refait surface , elle était devenu carrément parano (la peur que la même chose arrive à sa fille) , hyper maniaque avec des toc , bref le mieux c'est d'en discuter avec des personnes compétentes qui sauront t'aider .

bon courage et ne t'enferme surtout pas dans ta bulle .
R
5 octobre 2015 14:33
Merci de ta réponse que j'ai vu après avoir posté mon message précédent Welcome
Citation
rhonrhon a écrit:
si tu me permets de répondre à sa place un psychothérapeute traite les problèmes psychologiques dés la racine (ce qui est une bonne idée dans ton cas) , contrairement aux psychologue qui eux traitent les symptômes actuels comme les psychiatres sauf que eux ils aiment donner des cachetons ^^
p
5 octobre 2015 14:50
Ronron à très bien rep à ma place .
5 octobre 2015 15:12
mdr je suis gêné , tu mettais beaucoup trop de temps , faut rester connecté ^^ ,

je ne comprends pas pourquoi autant de spécialité autour de la psycho c'est ridicule , autant être psychiatre et apprendre à gérer les problèmes au cas par cas avec les différentes méthodes d'appartenance .
Citation
princessse93 a écrit:
Ronron à très bien rep à ma place .
p
5 octobre 2015 15:24
Non t'as bien fait. Lol
m
6 octobre 2015 03:21
Salam,

Au delà du débat psychologue/psychothérapeute/psychanalyste et toute la bande...je pense que c'est à toi d'identifier tes besoins, tes attentes et notamment concernant un traitement médicamenteux. Je pense aussi qu'à un moment quand on avance plus avec son psy, et que l'on commence à tourner en rond, il faut en changer, pour redonner un nouveau souffle, une nouvelle dynamique dans ton parcours de soin.

Les victimes de ce type de violence, tellement leur souffrance est incommensurable, ne savent plus à quel saint se vouer: hypnotiseur, le "lobbying" EMDR et j'en passe.

Je ne pense pas qu'on "guérisse" d'une telle blessure, on apprend juste à vivre avec, on lui prodigue des soins quand elle se ré-ouvre...on remet des pansements et on surveille du coin de l'œil.

C'est clair que c'est courant de cacher l'horreur sous le tapis, mais parfois ça nous explose à la figure sans crier gare. Mais plus encore aux moments clef de notre vie. Et on est isolée car bon hein ça ne se dit pas, c'est tabou. Et on se sent honteuse. Et puis hein faut le dire ça fait fuir les gens, une fois il y en a un qui m'a dit "moi je pourrais jamais faire ma vie avec une psychopathe, une tarée, une gogole" en parlant des victimes...Vu comme des déglinguées du cerveau, mais aussi comme des boulets, des fardeaux...Bref de quoi être écœurée...et fermer sa bouche.

Il est plus de 3h du mat et mon réveil sonne dans 2h00, on peut continuer à en parler ici ou en MP si tu le veux.

A bientôt.
6 octobre 2015 22:10
vivre avec: tout à fait ,apprendre à accepter l'inacceptable ,le spécialiste est là pour guider la personne à avancer pas pour tenter de lui vider la tête en le lobotomisant ou avec des traitements médicamenteux , maintenant je suis entièrement d'accords , 4 ans sans donner de résultat je comprends le mari Perplexe , dans ce genre de cas c'est une affaire de 2 voir 3 mois pour au moins accepter à vivre avec et par la suite atténuer les symptômes , sans vouloir trop en dire au risque d'énerver , l'abus sexuel dans l'enfance c'est un grave très grave traumatisme et je doute fort qu'on puisse s'en sortir seul car désordre psychologique , le cerveau se met en auto défense avec des symptômes invivable aussi pour la famille , enfin dieu seul sait .
7 octobre 2015 10:28
Ma cousine dont je suis très proche, l'a vécu étant toute petite vers 5 ans...

Elle l'a refoulé pendant des années donc aucune confiance en elle, enfant effacée, adolescence difficile, vie amoureuse compliquée car ne se trouvait pas belle, pas bien etc (alors que c'est une fille jolie et agreable)

Puis après son mariage, vaginisme, souffrance, sexologue et exercices et dilatateurs, elle l'a vaincu grâce au soutien de son mari et de la famille.

Puis lors de sa grossesse, des tocs et maux sont apparus: peur d'une multitude de choses, malaises, tristesse, culpabilité monstre car au moment des faits, vu son jeune age, elle n'a pas pu proteger sa ptite soeur donc tout est remonté en bloc.
Elle a donc consulté une psychothérapeute qui lui a démontré et expliqué comment accepter l'inacceptable et donc des faits qui font parti d'une vie et d'une histoire, et qu'il fallait tout sortir parler pointer du doigt les faits.
Elle a donc tout raconter a ses parents, ses proches pour ne plus avoir honte et endosser cette souffrance à la place des vrais coupables
Ca la libéré, elle s'est senti bcp mieux, on ne peut pas oublier mais avancer avec et aller de l'avant je pense...

Courage ma soeur, je compatis je te souhaite de trouver un moyen de t'apaiser inchallah
Citation
Rize59 a écrit:
Absolument d'accord avec toi Rhonrhon, ce sont les symptômes de ce que je vis plus ou moins de façon quotidienne, des fois on y pense pas pendant plusieurs jours et parfois ça resurgit d'un coup, il suffit d'une image, d'un souvenir sans lien apparent et rebelote...

Je suis hyper manique aussi, je ne supporte pas le désordre, je me tue à la tâche des fois pour un rien, je m'emporte pour un rien que ce soit contre mon mari ou ma fille...

Des fois c'est invivable Sad Smiley

Je pose la même question que Fdwa : pourquoi un psychothérapeute plutôt qu'un psychologue ?
M
8 octobre 2015 17:13
Je rejoints parfaitement l'avis de rhonrhon... Je l'ai moi même vécu durant des années pendant toute mon enfance ... et c'est un thérapeute qui m'a aidé . Bon courage on n'oubli jamais rien on vit avec comme le dit si bien la chanson d'Hélène segara...
Citation
rhonrhon a écrit:
si tu me permets de répondre à sa place un psychothérapeute traite les problèmes psychologiques dés la racine (ce qui est une bonne idée dans ton cas) , contrairement aux psychologue qui eux traitent les symptômes actuels comme les psychiatres sauf que eux ils aiment donner des cachetons ^^
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook