Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Anxiété depuis 2009 et hypothyroïdie nouvellement décelée (bcp...
a
20 février 2018 11:18
un Petit bonjour du maroc à toutes et a tous
il m’est arrivé de revenir sur le forum à maintes fois au début de mon anxiété , mais cette fois ci c est pour un trouble thyroidaire qui s et installé etcela me frustre comme pas possible.

Pour rappel je suis un homme de 34 ans et je suis anxieux depuis 2009, ayant pris des ad pendant un certain ton , j ai du travailler sur MOi même pour pouvoir surpasser les toc et phobie et cela marchait à merveille,
Ceci dit, les ad m ont fait prendre bcp de poids ( limite obèse ) chose que j avais réussi à a régler en perdant 28 kg en 2015,

Entre temps j avais eu des petits pbs d abcès anales récidivants ( 3 fois) , infection certes pas méchante mais qui me déprimait a force de se reproduire, une côlonoscopie avait démontrée qu il n y’a pas de maladie inflammatoire de l’Intestin ( chron ) et que la répétition était anodine, juste comme ça .
Cependant, suite a des bouffees de chaleurs et sensations de fatigue ( croyant que c était l abcès qui récidivait) je suis parti dernièrement consulter une gastro enterologue car j avais ressenti des petites douleurs anales et sensation de fébrilité, symptômes qui ont poussé mon gastro à prescrire des analyses exhaustives qui ont démontré encore une fois que le colon allait bien et Qu il n y a pas de récidive d abcès.
la fébrilité et sensation de bouffées de chaleurs quant à elles , provenaient d’une hypothyroïdie apparue au niveau de l Examen tsh us.
mon médecin elle, ne s est pas inquiètee et m’a orienté vers un endocrinologue tout en preparant une analyse complementaire t3 et t4 au préalable,
EN attendant de voir le spécialiste ,J ai bcp flippé en cherchant sur la toile les différents types d hypothyroïdie et à vrai dire cela m’a rendu de plus en plus agité voire hypocondriaque...
Après consultation chez l endocrino , il s est avéré que ç était une thyroidite( inflammation) , je ne me suis malheureusement pas arrêté de chercher sur Internet depuis ce jour et c’est justement ce qui a empiré les choses , pourtant le médecin était rassurant et pas du tout inquiet.
J ai également lu que la prise d antidépresseurs à long terme pourrait avoir un impact sur la fonction thyroïdienne cela me paraît plausible en vue de la multitude d articles qui en parle.

Je suis donc sous Levotyrox et corticoïdes mais il paraît que j développé une réelle hypocondrie au point d avoir occasionné des crises d angoisses nocturne était attaques de panique, moi qui croyais avoir réglé cent pb d anxiété et qui apportais conseil aux gens anxieux, me voila en train de songer sans cesse à cette hypothyroïdie qui paraît non il nécessite un traitement à vie .

Qu en pensez vous ? Il y a t il Qqun parmi vous qui a eu des soucis de Thyroïde liés a une éventuelle prise d’ad et à l anxiété ?
Merci par avance
20 février 2018 11:24
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Aider les gens dans le besoin pourrait aider à relativiser tes problèmes.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
n
20 février 2018 11:53
Salam,

Ce n est pas grave ce dont tu souffres. Par contre, tes prob d anxiété ect... sont dû au trouble de ta thyroide. Il faut trouver le bon dosage et donc il va falloir être patient. Prends du magnesium ( forme citrate de magnesium) comme le magnévie b6 par exemple mais demande d abord l avis de ton médecin. Vérifie aussi ton niveau de vitamine D car souvent les personnes ayant un trouble de la thyroide ont le taux de vitine D qui chute.
Par contre les AD peuvent aussi te provoquer de l anxiété et jai l impression que dans ton cas, ils ne sont plus utiles...tu devrais après discussion avec le médecin remplacer ca par des plantes comme le millepertuis qui a des effets antidepressifs mais seulement si tu arrêtes ton traitement AD car le mélange du millepertuis et AD est très dangereux. Donc parles en avec ton médecin d abord. Donc va chez ton médecin et commence à réduire avec lui le dosage de ton AD.
Tu devrais entamer une sérieuse thérapie avec un psy et trouver ce qui a provoqué tout ca. Et invoquer bcp Allah pour te protéger du waswas.

Tu devrais aussi arrêter de lire ce qui se trouve sur internet car ce dont tu souffres est une maladie très répandue et tout le monde vit plus ou moins bien avec.
Tu verras que tu iras mieux une fois trouvé le dosage de levothyrox qui te convient c-à-d un dosage avec lequel tu te sens mieux, en forme et sans angoisses ou peu.
Fais bcp de sport aussi. Et bien que ce soit difficile de vivre ac des trouble psy, il faut vouloir s en sortir aussi. Suis le conseil de CHN -W
S
20 février 2018 12:33
Bonjour

Ma mère souffre d'hypothyroïdie et moi, ben ... ça dépend ... disons que je suis encore trop "jeune" pour que ma glande déconne vraiment, mais mes prises de sang montrent que des fois, elle montre des troubles du fonctionnement.

Bref, je connais un petit peu tout ça.

L'anxiété, je crois que je suis née avec en réalité. C'était dans le packaging à ma naissance mdr.

Tu souffres de la thyroïde maintenant, mais sache que tu es prédisposé depuis ta naissance à ce que ta glande déconne un jour. Et l'anxiété dont tu souffres vient certainement déjà de là.

Alors à la base, il faut savoir que les hormones sont en grande partie fabriquées dans l'hypothalamus (cette partie du cerveau qui se trouve au niveau de l'arrière de la tête, vers la nuque), et c'est la glande thyroïde qui prend le relais ensuite pour envoyer ces hormones à droite et à gauche dans ton corps.

Mon cycle féminin, qui dépend de toutes ces hormones, est un cycle très marqué et ce, depuis que mon cycle s'est installé, donc depuis l'adolescence. Et ... c'est lié à cette thyroïde qui a décidé déjà plus jeune de me faire fonctionner comme ça ...

Tout est lié dans le corps.

Ma mère est une anxieuse, moi c'est encore pire, toi aussi ... tout ça est lié à cette glande.

Ce n'est pas ton angoisse qui détraque ta glande, c'est ton hypothyroïdie qui joue depuis déjà un moment en toi, même si les analyses ne pouvaient pas encore le déceler.

J'ai un de mes enfants qui a tendance à maigrir très facilement. Je sais d'avance qu'il fera du diabète plus tard. C'est dans la famille de mon mari et il a le corps des siens. Son destin est déjà tracé alors qu'il n'a même pas encore 20 ans.

Et je connais une personne qui souffre de sclérose en plaque. On lui a décelé ça à la quarantaine. Mais cette personne me dit que déjà jeune, il ressentait des fourmillements bizarres dans les membres. Il faisait autrefois de l'escalade et ça lui jouait parfois des mauvais tours. Et il avait ces fourmillements pendant plusieurs jours parfois. Alors que pareil, il était ado ...

Toutes ces maladies auto-immunes, longue durée, sont des maladies qui sont déjà en toi dans ton enfance. Elles ne sont décelables par la médecine que plus tard, mais elles font déjà leur oeuvre dans ta jeunesse.

J'ai un autre enfant qui commence aussi à faire des crises d'angoisses. Je sais qu'il sera comme moi et ma mère plus tard. C'est ainsi.

Donc là, tu es hypocondriaque, c'est ton angoisse qui se manifeste ainsi. Moi, c'est plutôt d'affronter les foules, aller dehors qui m'angoisse, si je m'écoutais, je vivrais en véritable ermite pour avoir la paix ... Bref, tout ça revient au même.

Il faut que tu apprennes à vivre AVEC. Tu ne guériras pas, tu es né comme ça et tu mourras comme ça. Il faut que tu acceptes que tu as ce souci en toi et qu'il fait parti de toi. D'ailleurs, c'est toi tout entier.

Tu ne voulais pas être ça dans ta vie ? Ben .. je comprends. Mais là, je te dirais que c'est pas toi qui choisis, mais Dieu. Dieu t'a fait ainsi. Il faut que tu apprennes à relativiser et à accepter ce qu'il t'a donné.

Après, le traitement pour ta thyroïde, sache qu'il sera parfois efficace, parfois pas. Parce qu'une thyroide ne fonctionne pas de façon constante. Il y a des périodes où elle fonctionne mieux que d'autres. Et il faudrait pouvoir adapter le traitement en fonction de ça, un peu comme les diabétiques qui se piquent chaque jour et qui adaptent leur traitement de façon quotidienne. Nous, les hypothyroidiens, on n'a pas encore la possibilité de se contrôler quotidiennement. On retourne chez le médecin quand on sent que le traitement qu'on prend ne va plus et là, il faut refaire des analyses, réajuster le dosage, c'est hyper casse-pieds ...

Ma mère ajuste d'elle-même son traitement. Je sais, ce n'est pas bien, mais elle en a marre de faire les aller-retour chez le médecin pour savoir si elle doit prendre un quart de cachet en plus ou en moins. Avec l'habitude de sa maladie, elle a réussi à se doser elle-même. Bon, elle retourne faire une prise de sang tous les ans pour voir où ça en est et ma foi, elle sait y faire.

Mais les angoisses seront en toi à vie, tu ne pourras rien y faire. Apprivoise-les. Y'a que ça à faire. Accepte que ton hypocondrie vient de là et que ce n'est pas toi qui deviens taré. Tu sais que c'est un dérèglement hormonal qui est la cause de tout ça. Alors déstresse un peu. Tout va bien.
a
20 février 2018 15:38
Bonjour à tous
Je tiens avant Toute chose à remércier toute personne m ayant répondu cela me va droit au cœur, vos remarques sont pertinentes
Chn- w sachez que j’ai tjrs eu recours à votre idée et ce depuis le déclenchement de mon anxiété en 2009 , cela me procurait un bien fou et me permettait moi même de comprendre ce qui se passait en moi. Mais je m attendais pas a ce que cette hypocondrie et phobies reprenne avec cette intensité un jour, il paraît que ma vulnérabilité et les moments anxiogènes par lesquels je suis passé en favorisé l chose
-(naphaeli et sauce ketchup) il paraît que ce que vous dites est une évidences , le facteur génétique y est pour quelque chose, donc oui hemdoulah pour sa survenu bien qu’en le moment ne soit pas opportun
Pour Les ad justement j étais à une très faible dose, cela fait 2 ans que j ai entamé le sevrage progressif et franchement je peu vous dire que depuis un an peu près je ne prend qu’un tout petit bout de no-dep ;( générique du zoloft) même pas 10mg par jour bien que le comprimé de 50 ne soit sécable que sur 2,ç est mon généraliste qui m avait encouragé à aller dans Ce sens en vue de s’en débarrasser
Actuellement à Ma deuxième semai de levothyrox j attend le prochain rdv avec l endocrinologue afin de savoir ce que serait la suite du parcours

Merci de votre soutien les amis , vivement que mes armes de défense contre l anxiété réapparaissent et que je cesse de trop me lamenter sur cette hypothyroïdie et tout ce que j ai dû lire sur internet à cepropos

20 février 2018 16:25
Salem

Ton traitement fait certainement partie des neuroleptiques, ce qui implique que pendant que tu essaies de régler les problèmes de tes tocs et phobies, la thyroïde parallèlement se dérègle.

Du coup, tu grossis, la température de ton corps zigzague, tu te fatigues plus souvent, t’as des troubles de l’humeur donc tu stresses et tu développes -----> l’hypocondrie.

Le Levotyrox va certainement t’aider à réguler ta TSH, mais ce n’est pas la panacée car il faut absolument aller chercher la cause plus haut :
c'est-à-dire : tes problèmes d’abcès qui sont une infection empêchant le bon fonctionnement de la glande hypophyse (une glande endocrine).

C’est, cette glande qui permet à la thyroïde de bien faire son job d’oxygénation des cellules.
C’est juste vital…
Les analyses t3 et t4, vont certainement confirmer ce que je te dis, parles-en à ton spécialiste.
Il faut revoir certaines habitudes alimentaire probablement que tu es accroc au sucre.

Que Dieu t'aide à réguler ton métabolisme et t'apporte la santé.Smiling Smiley
a
20 février 2018 16:57
Bonsoir , merci beaucoup de vos suggestion , en effet ce n’en sont pas des neuroleptiques mais juste Des antidépresseurs et anxiolytiques que je prenais
Mais je ne vois pas la relation entre abcès de la marge à Anale et la thyroïde !!! Aucun lien selon les medecins , c’est juste anodin et relatif à la mauvaise bouffe comme vous L avez dit.
Les analyses t3 et t4 sont normales , ç est la tsh qui est en hausse ce qui suppose une thyroïdite ( inflammation de la thyroide)
Merci encore une fois femme!
20 février 2018 19:43
Ta TSH est très élevée ?

Quel est le taux, si ce n'est pas indiscret ?

On dit souvent que certaines infections peuvent impacter le fonctionnement de l'Hypophyse, c'est pour ça que je pensais que la T3 et la T4 était déréglées. C'est le sucre dans le sang qui les perturbe.


Citation
argaz2RABAT a écrit:
Bonsoir , merci beaucoup de vos suggestion , en effet ce n’en sont pas des neuroleptiques mais juste Des antidépresseurs et anxiolytiques que je prenais
Mais je ne vois pas la relation entre abcès de la marge à Anale et la thyroïde !!! Aucun lien selon les medecins , c’est juste anodin et relatif à la mauvaise bouffe comme vous L avez dit.
Les analyses t3 et t4 sont normales , ç est la tsh qui est en hausse ce qui suppose une thyroïdite ( inflammation de la thyroide)
Merci encore une fois femme!
20 février 2018 19:47
Coucou Sauce Ketch Bye

J’ai lu avec attention ton témoignage et merci.

J’aurais aimé en savoir juste un peu plus, le médecin n’a pas fait passer ta maman au levotirox nouvelle génération, parce que l’on dit que la nouvelle molécule à été modifié par un nouveau excipient qui aurait perturbé le bien-être des patients.
Citation
SauceKetchup a écrit:
Bonjour

Ma mère souffre d'hypothyroïdie et moi, ben ... ça dépend ... disons que je suis encore trop "jeune" pour que ma glande déconne vraiment, mais mes prises de sang montrent que des fois, elle montre des troubles du fonctionnement.

Bref, je connais un petit peu tout ça.

L'anxiété, je crois que je suis née avec en réalité. C'était dans le packaging à ma naissance mdr.

Tu souffres de la thyroïde maintenant, mais sache que tu es prédisposé depuis ta naissance à ce que ta glande déconne un jour. Et l'anxiété dont tu souffres vient certainement déjà de là.

Alors à la base, il faut savoir que les hormones sont en grande partie fabriquées dans l'hypothalamus (cette partie du cerveau qui se trouve au niveau de l'arrière de la tête, vers la nuque), et c'est la glande thyroïde qui prend le relais ensuite pour envoyer ces hormones à droite et à gauche dans ton corps.

Mon cycle féminin, qui dépend de toutes ces hormones, est un cycle très marqué et ce, depuis que mon cycle s'est installé, donc depuis l'adolescence. Et ... c'est lié à cette thyroïde qui a décidé déjà plus jeune de me faire fonctionner comme ça ...

Tout est lié dans le corps.

Ma mère est une anxieuse, moi c'est encore pire, toi aussi ... tout ça est lié à cette glande.

Ce n'est pas ton angoisse qui détraque ta glande, c'est ton hypothyroïdie qui joue depuis déjà un moment en toi, même si les analyses ne pouvaient pas encore le déceler.

J'ai un de mes enfants qui a tendance à maigrir très facilement. Je sais d'avance qu'il fera du diabète plus tard. C'est dans la famille de mon mari et il a le corps des siens. Son destin est déjà tracé alors qu'il n'a même pas encore 20 ans.

Et je connais une personne qui souffre de sclérose en plaque. On lui a décelé ça à la quarantaine. Mais cette personne me dit que déjà jeune, il ressentait des fourmillements bizarres dans les membres. Il faisait autrefois de l'escalade et ça lui jouait parfois des mauvais tours. Et il avait ces fourmillements pendant plusieurs jours parfois. Alors que pareil, il était ado ...

Toutes ces maladies auto-immunes, longue durée, sont des maladies qui sont déjà en toi dans ton enfance. Elles ne sont décelables par la médecine que plus tard, mais elles font déjà leur oeuvre dans ta jeunesse.

J'ai un autre enfant qui commence aussi à faire des crises d'angoisses. Je sais qu'il sera comme moi et ma mère plus tard. C'est ainsi.

Donc là, tu es hypocondriaque, c'est ton angoisse qui se manifeste ainsi. Moi, c'est plutôt d'affronter les foules, aller dehors qui m'angoisse, si je m'écoutais, je vivrais en véritable ermite pour avoir la paix ... Bref, tout ça revient au même.

Il faut que tu apprennes à vivre AVEC. Tu ne guériras pas, tu es né comme ça et tu mourras comme ça. Il faut que tu acceptes que tu as ce souci en toi et qu'il fait parti de toi. D'ailleurs, c'est toi tout entier.

Tu ne voulais pas être ça dans ta vie ? Ben .. je comprends. Mais là, je te dirais que c'est pas toi qui choisis, mais Dieu. Dieu t'a fait ainsi. Il faut que tu apprennes à relativiser et à accepter ce qu'il t'a donné.

Après, le traitement pour ta thyroïde, sache qu'il sera parfois efficace, parfois pas. Parce qu'une thyroide ne fonctionne pas de façon constante. Il y a des périodes où elle fonctionne mieux que d'autres. Et il faudrait pouvoir adapter le traitement en fonction de ça, un peu comme les diabétiques qui se piquent chaque jour et qui adaptent leur traitement de façon quotidienne. Nous, les hypothyroidiens, on n'a pas encore la possibilité de se contrôler quotidiennement. On retourne chez le médecin quand on sent que le traitement qu'on prend ne va plus et là, il faut refaire des analyses, réajuster le dosage, c'est hyper casse-pieds ...

Ma mère ajuste d'elle-même son traitement. Je sais, ce n'est pas bien, mais elle en a marre de faire les aller-retour chez le médecin pour savoir si elle doit prendre un quart de cachet en plus ou en moins. Avec l'habitude de sa maladie, elle a réussi à se doser elle-même. Bon, elle retourne faire une prise de sang tous les ans pour voir où ça en est et ma foi, elle sait y faire.

Mais les angoisses seront en toi à vie, tu ne pourras rien y faire. Apprivoise-les. Y'a que ça à faire. Accepte que ton hypocondrie vient de là et que ce n'est pas toi qui deviens taré. Tu sais que c'est un dérèglement hormonal qui est la cause de tout ça. Alors déstresse un peu. Tout va bien.
n
20 février 2018 22:01
Moi j ai dû changer de marque !
Citation
Femme! a écrit:
Coucou Sauce Ketch Bye

J’ai lu avec attention ton témoignage et merci.

J’aurais aimé en savoir juste un peu plus, le médecin n’a pas fait passer ta maman au levotirox nouvelle génération, parce que l’on dit que la nouvelle molécule à été modifié par un nouveau excipient qui aurait perturbé le bien-être des patients.
n
20 février 2018 22:10
C est bien d avoir commencé ton sevrage. Continue sur cette voie. Pour ton hypocandrie, consulte le psy et sur l évènement déclencheur de 2009. Vaiment invoque bcp Allah

Si c est une inflammation, il y a de l espoir que tu ne le prennes pas à vie. Le prob c est que le moindre stress va à nveau tout déréglé.
Moi je souffre d hypothyroidie frustre donc t3 et t4 normales, ce n est pas d origine auto immune mais je dois le prendre à vie. C est pas grave, il y a pire. Mais au moindre symptôme ou inconfort même si ta tsh retourne ds la norme, il faut le dire au médecin pour qu il ajuste ton dosage. Là ca fait deux semaines c es encore récent. Quand tu déprimeras, pense à ceux qui ont perdu l usage de leurs jambes ou qui vivent un cancer par exemple.
Surveille ta vitamine D je répète.
Citation
argaz2RABAT a écrit:
Bonjour à tous
Je tiens avant Toute chose à remércier toute personne m ayant répondu cela me va droit au cœur, vos remarques sont pertinentes
Chn- w sachez que j’ai tjrs eu recours à votre idée et ce depuis le déclenchement de mon anxiété en 2009 , cela me procurait un bien fou et me permettait moi même de comprendre ce qui se passait en moi. Mais je m attendais pas a ce que cette hypocondrie et phobies reprenne avec cette intensité un jour, il paraît que ma vulnérabilité et les moments anxiogènes par lesquels je suis passé en favorisé l chose
-(naphaeli et sauce ketchup) il paraît que ce que vous dites est une évidences , le facteur génétique y est pour quelque chose, donc oui hemdoulah pour sa survenu bien qu’en le moment ne soit pas opportun
Pour Les ad justement j étais à une très faible dose, cela fait 2 ans que j ai entamé le sevrage progressif et franchement je peu vous dire que depuis un an peu près je ne prend qu’un tout petit bout de no-dep ;( générique du zoloft) même pas 10mg par jour bien que le comprimé de 50 ne soit sécable que sur 2,ç est mon généraliste qui m avait encouragé à aller dans Ce sens en vue de s’en débarrasser
Actuellement à Ma deuxième semai de levothyrox j attend le prochain rdv avec l endocrinologue afin de savoir ce que serait la suite du parcours

Merci de votre soutien les amis , vivement que mes armes de défense contre l anxiété réapparaissent et que je cesse de trop me lamenter sur cette hypothyroïdie et tout ce que j ai dû lire sur internet à cepropos
o
20 février 2018 22:37
Salam
Moi c etait ke contraire on ma detecté une hyperthyroidie

Ensuite a cause de certains soucis j ai du faire bruler la thyroide

Maintenant ma thyroide ne fonctionne pmus du couo je suis sous levothyrox


J ai remarqué que ds les 2 hypo ou hyper javais des pbs de stress ( deja de nature anxieuse ca n aide pas)

Par contre je ne prends que ce traitement

Vu que c est des hormones c est pas top de melanger a d autres medocs sauf si c est vital


Ca fait partie de la maladie ton stress ms tu ten rajoutes

Fais confiance a ton endocrino laches le net

Moi j avais ly sur lnet que jpourrais plus avoir d enft apres etc he be je viens d avoir un garcon el hamdulillah

Faut pas aller sur lnet si ca te rend malade concernant ton hypo

Et surtt essaies de reduire les ad

Fais hijama + roqiya

Allahijib chifa
S
20 février 2018 22:38
Coucou

Ben écoute, je ne sais pas, elle ne m'en a pas parlé. Je la vois ce week-end, je lui demanderai. Mais elle ne m'a parlé de rien, ni de nouveaux effets secondaires ou autre. Donc soit elle n'a pas changé de formule, soit elle s'est bien adaptée à la nouvelle. Je te dirai quoi lundi.
Citation
Femme! a écrit:
Coucou Sauce Ketch Bye

J’ai lu avec attention ton témoignage et merci.

J’aurais aimé en savoir juste un peu plus, le médecin n’a pas fait passer ta maman au levotirox nouvelle génération, parce que l’on dit que la nouvelle molécule à été modifié par un nouveau excipient qui aurait perturbé le bien-être des patients.
21 février 2018 09:57
Tu es donc passé à la nouvelle formule, de toute façon tu n'avais pas le choix car en France ils ont supprimé l'ancienne qui fonctionnait très bien (d'ailleurs).

Et tu n'as pas eu d'effets secondaires ?
Citation
naphaeli a écrit:
Moi j ai dû changer de marque !
21 février 2018 09:58
Ça marche Smiling Smiley
Citation
SauceKetchup a écrit:
Coucou

Ben écoute, je ne sais pas, elle ne m'en a pas parlé. Je la vois ce week-end, je lui demanderai. Mais elle ne m'a parlé de rien, ni de nouveaux effets secondaires ou autre. Donc soit elle n'a pas changé de formule, soit elle s'est bien adaptée à la nouvelle. Je te dirai quoi lundi.
n
21 février 2018 10:28
Justement j ai changé de marque (de labo) car jai ressenti des effets secondaires (confusion mentale, nausées, vertige) même en baissant le dosage et malgré un taux à 1.20 . C est le mannitol qui cause ça. Puisque à l arrêt tout disparait.
Par contre ce que j ai aimé c était le tonus que que j avais par rapport à l ancienne formule.

Il est aussi plus dosé (chez les personnes sensibles) à cause de sa grande stabilité
Citation
Femme! a écrit:
Tu es donc passé à la nouvelle formule, de toute façon tu n'avais pas le choix car en France ils ont supprimé l'ancienne qui fonctionnait très bien (d'ailleurs).

Et tu n'as pas eu d'effets secondaires ?
21 février 2018 11:04
Qu'est-ce que tu appelles "confusion mentale".

Et le dosage, tu prends l'initiative de le baisser tout seul, ou alors c'est l'endocrinologue qui fait sa petite cuisine (test) sur les patients ?

Les effets secondaires tu les a toujours ?
Citation
naphaeli a écrit:
Justement j ai changé de marque (de labo) car jai ressenti des effets secondaires (confusion mentale, nausées, vertige) même en baissant le dosage et malgré un taux à 1.20 . C est le mannitol qui cause ça. Puisque à l arrêt tout disparait.
Par contre ce que j ai aimé c était le tonus que que j avais par rapport à l ancienne formule.

Il est aussi plus dosé (chez les personnes sensibles) à cause de sa grande stabilité
n
21 février 2018 11:36
Moi oui j ai réduit sans son avis, mais je ne suis pas sous un grd dosage, j étais à 50, j ai baissé à 25 (pratique le comprimé sécable).
Je ne prends puis levo donc les symptômes ont disparu. Ils reviennent lorsque je reprends le levo. Avec l ancienne formule je n avais pas de symptômes dû aux excipients mais seulement les symptômes de l hypo.
Confusion mentale chez moi = cerveau dans le brouillard, difficulté à penser clairement; l impression d être ailleurs.
Tout le monde n a pas ced symptômes. Il ne faut pas non plus en avoir peur. Je le trouve même mieux mais bon voilà j ai pas supporté. Certaines personnes devront juste réduire un peu s ils se retrouvent ac des symptômes d hyper. Moi j étais pas en hyper mais jai qd même réduit sans aucune réduction des symptômes cités. Je n ai pas regardé sur le net avant, donc ce n est pas dans ma tête, mais j ai regardé après la déclaration des symptômes et c est là que j ai vu que les miens sont listés. Ce sont des effets secondaires comme il y en a ac n importe quel médoc. Ca a fait un scandale parce que nous n étions pas au courant. À la pharmacie on m a juste dit qu c est un changement de packaging (et NON de formule, donc nos symtômes ne viennent pas de notre tête, ils sont réels). Mon endocrino n était mm pas au courant de ce changement de formule avant que certains patients s en plaignent.
Par contre, la majorité le supporte donc y a pas de quoi s alarmer.
21 février 2018 12:29
Merci pour ce témoignage Smiling Smiley

C'est pour une de mes proches que j'essaie d'aider et il n'y a rien de mieux que l'avis des patients.
Citation
naphaeli a écrit:
Moi oui j ai réduit sans son avis, mais je ne suis pas sous un grd dosage, j étais à 50, j ai baissé à 25 (pratique le comprimé sécable).
Je ne prends puis levo donc les symptômes ont disparu. Ils reviennent lorsque je reprends le levo. Avec l ancienne formule je n avais pas de symptômes dû aux excipients mais seulement les symptômes de l hypo.
Confusion mentale chez moi = cerveau dans le brouillard, difficulté à penser clairement; l impression d être ailleurs.
Tout le monde n a pas ced symptômes. Il ne faut pas non plus en avoir peur. Je le trouve même mieux mais bon voilà j ai pas supporté. Certaines personnes devront juste réduire un peu s ils se retrouvent ac des symptômes d hyper. Moi j étais pas en hyper mais jai qd même réduit sans aucune réduction des symptômes cités. Je n ai pas regardé sur le net avant, donc ce n est pas dans ma tête, mais j ai regardé après la déclaration des symptômes et c est là que j ai vu que les miens sont listés. Ce sont des effets secondaires comme il y en a ac n importe quel médoc. Ca a fait un scandale parce que nous n étions pas au courant. À la pharmacie on m a juste dit qu c est un changement de packaging (et NON de formule, donc nos symtômes ne viennent pas de notre tête, ils sont réels). Mon endocrino n était mm pas au courant de ce changement de formule avant que certains patients s en plaignent.
Par contre, la majorité le supporte donc y a pas de quoi s alarmer.
n
21 février 2018 12:50
D accord. Il faut qu elle sache distinguer les symptômes dû à son hypo des effets secondaires. C est simple il suffit de voir s il y a des symptômes nouvellement apparus. Faire une prise de sang pour vérifier le taux, modifier éventuellement le dosage, puis s ils st encore là, c est que la personne ne supporte pas l excipient.
Citation
Femme! a écrit:
Merci pour ce témoignage Smiling Smiley

C'est pour une de mes proches que j'essaie d'aider et il n'y a rien de mieux que l'avis des patients.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook