Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Aidez moi : J'ai honte de croiser mon voisin !
27 janvier 2021 12:48
Que la paix et la prospérité soient de vos demeures, mes très chers yabeez.

Laissez-moi vous conduire dans le patio de ce somptueux riad. Il a été construit par un m3allam du nom de Salaheddine. Pour l'aider dans sa tâche, il a fait appel au meilleur dessâss du Maroc, M'hamed qui s'avère être, mon bien aimé grand père. Pour le dallage, il a fait appel à Ali, le frère de M’hamed.

Admirez la perfection de son travail en la mosaïque sous vos pieds. Splendide, n’est-ce pas ?
Bien, allons prendre place autour de la fontaine dont la vue déclenche un douloureux frisson en moi. Un jour peut-être vous raconterai-je la sanglante histoire de cette fontaine.

Mais bon, je crois que vous n’êtes pas venus entendre les amers complaintes du vieil homme que je suis n’est-ce pas ?


*
* *


En fait voilà, je suis gêné vis-à-vis de mon voisin. Tellement gêné que je n’ose pas le croiser. Mais pour comprendre comment j’en suis arrivé là, remontons de quelques semaines dans le temps.

Il y’a quelques semaines, j’ai décidé de m’offrir un siège de compétition pour m’accompagner dans mon télétravail. Je voulais qu’il ait des caractéristiques très particulières comme des accoudoirs réglables, un appui tête et un bon soutien lombaire.

Un beau jour, au cours de ma recherche du siège idéal, j’ai croisé mon voisin tout à fait au hasard au bas de mon immeuble. Du coup on s’est mis à bavarder de tout et de rien, et c’est là, entre le fromage et le dessert que je lui ai raconté que je cherchais un siège.

Quelle bourde ! Oh Seigneur quelle bourde ai-je commis ! Parce que mon voisin m’a interrompu pour me dire qu’il possède un siège dont son épouse ne veut plus. Je n’ai même pas eu le temps de lui expliquer que je cherchais un siège spécifique qu’il m’a tiré chez lui pour me foutre le siège dans les bras.

Et quel siège ! Moche, fragile et cassé. Mais poli comme je suis, j’ai dit merci et je suis reparti avec cette daube. Pire ! Quand je le recroisais dans le couloir, je ne cessais de le remercier de m’avoir donné son siège.

J’ai tenu trois semaines avec sa daube avant d’en commander un nouveau, celui dont j’ai toujours rêvé.

La livraison s’est faite avant-hier quand je n’étais pas chez moi. Mais le livreur a eu la bonne idée de sonner chez mon voisin, celui qui m’a donné son siège pourri. Quelle fut son étonnement quand il a découvert que j’ai commandé un siège. Il l’a déposé devant ma porte et j’ai pu le récupérer sans le croiser.

Mais là depuis j’ai honte. J’ai honte de le croiser.

Est-ce que vous avez des conseils pour gérer cette situation ? Je suis tellement empathique que ca me fait mal pour lui, ca me fait mal qu’il puisse se dire que son siège était trop pourri et que j’ai quand même dû en acheter un autre.

Parce qu’il s’est senti tellement fier de me rendre service ! J’ai honte de le désavouer.

Vous me comprenez ? Ca vous arrive aussi ce genre de situation ?



Septime, en direct de son nouveau siège.
O
27 janvier 2021 12:54
Salam Smiling Smiley
Il ne faut pas avoir honte, va le voir afin de discuter avec en lui offrant un présent, tu te sentira tellement plus leger Winking smiley
27 janvier 2021 12:58
ptdr

Le mieux à faire : Ne rien faire. Fais comme si de rien n'était et n'essaie pas de te justifier. Et au pire, s'il t'en parle, tu lui dis que son siège n'était pas confortable voilà tout. Tu as le droit de trouver un siège déjà utilisé 1001 fois inconfortable.
27 janvier 2021 13:10
tu peux dire que tu l'avais commandé avant qu'il ne te donne le sien. et que tu ne pouvais pas annuler....je peux comprendre que ça met mal à l'aise
Citation
Septime a écrit:
Que la paix et la prospérité soient de vos demeures, mes très chers yabeez.

Laissez-moi vous conduire dans le patio de ce somptueux riad. Il a été construit par un m3allam du nom de Salaheddine. Pour l'aider dans sa tâche, il a fait appel au meilleur dessâss du Maroc, M'hamed qui s'avère être, mon bien aimé grand père. Pour le dallage, il a fait appel à Ali, le frère de M’hamed.

Admirez la perfection de son travail en la mosaïque sous vos pieds. Splendide, n’est-ce pas ?
Bien, allons prendre place autour de la fontaine dont la vue déclenche un douloureux frisson en moi. Un jour peut-être vous raconterai-je la sanglante histoire de cette fontaine.

Mais bon, je crois que vous n’êtes pas venus entendre les amers complaintes du vieil homme que je suis n’est-ce pas ?


*
* *


En fait voilà, je suis gêné vis-à-vis de mon voisin. Tellement gêné que je n’ose pas le croiser. Mais pour comprendre comment j’en suis arrivé là, remontons de quelques semaines dans le temps.

Il y’a quelques semaines, j’ai décidé de m’offrir un siège de compétition pour m’accompagner dans mon télétravail. Je voulais qu’il ait des caractéristiques très particulières comme des accoudoirs réglables, un appui tête et un bon soutien lombaire.

Un beau jour, au cours de ma recherche du siège idéal, j’ai croisé mon voisin tout à fait au hasard au bas de mon immeuble. Du coup on s’est mis à bavarder de tout et de rien, et c’est là, entre le fromage et le dessert que je lui ai raconté que je cherchais un siège.

Quelle bourde ! Oh Seigneur quelle bourde ai-je commis ! Parce que mon voisin m’a interrompu pour me dire qu’il possède un siège dont son épouse ne veut plus. Je n’ai même pas eu le temps de lui expliquer que je cherchais un siège spécifique qu’il m’a tiré chez lui pour me foutre le siège dans les bras.

Et quel siège ! Moche, fragile et cassé. Mais poli comme je suis, j’ai dit merci et je suis reparti avec cette daube. Pire ! Quand je le recroisais dans le couloir, je ne cessais de le remercier de m’avoir donné son siège.

J’ai tenu trois semaines avec sa daube avant d’en commander un nouveau, celui dont j’ai toujours rêvé.

La livraison s’est faite avant-hier quand je n’étais pas chez moi. Mais le livreur a eu la bonne idée de sonner chez mon voisin, celui qui m’a donné son siège pourri. Quelle fut son étonnement quand il a découvert que j’ai commandé un siège. Il l’a déposé devant ma porte et j’ai pu le récupérer sans le croiser.

Mais là depuis j’ai honte. J’ai honte de le croiser.

Est-ce que vous avez des conseils pour gérer cette situation ? Je suis tellement empathique que ca me fait mal pour lui, ca me fait mal qu’il puisse se dire que son siège était trop pourri et que j’ai quand même dû en acheter un autre.

Parce qu’il s’est senti tellement fier de me rendre service ! J’ai honte de le désavouer.

Vous me comprenez ? Ca vous arrive aussi ce genre de situation ?



Septime, en direct de son nouveau siège.
a
27 janvier 2021 13:21
Salam
Pour ne pas le froisser, dit lui que ta mère le voulais
Et que tu n as pas oser dire non à ta mère
Grinning smiley
27 janvier 2021 13:22
Bonjour Septine, quel plaisir de relire ta belle plume.
J'espère que tu nous regaleras à nouveau de tes belles histoires.

Pour ton voisin, Déjà, même si c'était partie d'une bonne intention, on n'offre pas des trucs pourris d'on on veut se séparer à son voisin, ce n'est pas
une poubelle chez toi, faut pas deconner
Comme dis plus haut, jette ce vieux fauteuil, chose que ton voisin aurais du faire au lieu de te le refourguer et ne lui en parle pas, pourquoi devoir toujours se justifier sur nos actes.
Profites de ton fauteuil hyper, super confortable sans remord.
27 janvier 2021 13:27
ptdr

Ravie de te lire, je ne m'inquiète pas tu sauras lui répondre par des pirouettes Winking smiley


ptdr
"Je suis tellement empathique que ca me fait mal pour lui, ca me fait mal qu’il puisse se dire que son siège était trop pourri ...".
R
27 janvier 2021 13:29
Essaye de trouver une embrouille avec lui ,comme ça plus de soucis quand tu le croise Grinning smiley
27 janvier 2021 13:36
salam frère,

moi cela m'arrive souvent.
la dernière fois c'était une ancienne stagiaire qui était passé me proposer des chaussures qu'elle avait commencé à commercialiser les chaussure n'était pas à mon goût et j'était un peu fauché. il me restait juste assez pour terminer le mois. elle était tellement sure que j'allait aimer les chaussures je n'ai pas osé dire le contraire et je lui ai remis mon dernier billet. pire j'ai fait la ravi et lui ai dit de revenir avec d'autres paires ptdr. maintenant je croise les doigts qu'elle ne revient pas avec des chaussures.

je pense que tu ne devrait pas l'éviter pour ne pas aggraver les choses et s'il te poses des question par rapport au siège dit que c'est ton entreprise qui à offert et que tu es chanceux d'avoir maintenant 2 sièges ptdr. et la prochaine fois soit franc avec lui pour ne pas te mettre dans la même situation.Winking smiley
*
27 janvier 2021 13:40
selem alikoum

offres lui un gâteau fait maison pour le remercier du service rendu, tu auras ta conscience plus tranquille et ça lui fera plaisir Smiling Smiley et s'il parle de la chaise ben tu dis que finalement tu as pu en trouver une autre qui convient mieux pour ton dos.
27 janvier 2021 13:52
Merci à tous.


Mais voilà, c'est exactement ca. On offre pas un siège cassé. Le dossier est instable. Donc dès que m'assoie je tombe en arrière. Le pire c'est l'assise ! Elle est penchée en avant. Du coup je suis obligé de jouer des fesses - si je puis dire - pour la maintenir dans une position droite.

Au début, j'étais un peu en colère. Je me suis dis qu'il cherchait à s'en débarasser et me la refourguer. Mais j'ai laissé vite chasser cette idée, parce que je sais qu'il voulait rendre service.

Mon voisin est pas très futé mais il a cœur à rendre service. Il veut vraiment se sentir utile au point qu'il en est complexé.

Il a beaucoup d'estime pour mon éducation et souhaiterait avoir des enfants qui me ressemblent. Il croit que je bosse à la NASA ou je ne sais pas quoi.

Autre chose aussi, je sais que je passe pour quelqu'un de snobe dans l'immeuble. Les gens m'estiment et m'apprécient mais ils voient que je ne parle pas comme eux, je ne fais pas les choses comme eux, je ne mangent pas comme eux et je refuse systématiquement toutes leurs invitations, et je ne raconte presque rien dans ma vie.

Parfois j'essaye de faire un pas vers eux en bavardant sur le palier mais très vite je suis soulé. Ils voient la vie de manière très simpliste et j'ai du mal à me compromettre en jouant comme eux les complotistes "mais oui ce virus il a été inventé pour diminuer la population" et très vite je me sens stupide parce que j'ai cette fâcheuse tendance à me voir à la troisième personne.

Comme pour ce siège. Je sais qu'il comprendrait pas si je lui expliquais les caractéristiques que je cherchais. Pour lui un siège, c'est un siège quoi.... Et j'ai pas envie de passer pour un snobinard, un de ses beurs qui jouent les français ...

Du coup coinced lol.






Citation
Temporelle* a écrit:
Bonjour Septine, quel plaisir de relire ta belle plume.
J'espère que tu nous regaleras à nouveau de tes belles histoires.

Pour ton voisin, Déjà, même si c'était partie d'une bonne intention, on n'offre pas des trucs pourris d'on on veut se séparer à son voisin, ce n'est pas
une poubelle chez toi, faut pas deconner
Comme dis plus haut, jette ce vieux fauteuil, chose que ton voisin aurais du faire au lieu de te le refourguer et ne lui en parle pas, pourquoi devoir toujours se justifier sur nos actes.
Profites de ton fauteuil hyper, super confortable sans remord.
27 janvier 2021 13:57
C'est une maladie hein de pas vouloir blesser des gens qu'on apprécie ?

Non je ne vais pas l'éviter bien entendu. Je lui dirais que je l'ai cassé et que j'ai du en acheté un autre. Mais le connaissant il va me dire "fallait me le dire, je l'aurais réparé".


Citation
Ly001 a écrit:
salam frère,

moi cela m'arrive souvent.
la dernière fois c'était une ancienne stagiaire qui était passé me proposer des chaussures qu'elle avait commencé à commercialiser les chaussure n'était pas à mon goût et j'était un peu fauché. il me restait juste assez pour terminer le mois. elle était tellement sure que j'allait aimer les chaussures je n'ai pas osé dire le contraire et je lui ai remis mon dernier billet. pire j'ai fait la ravi et lui ai dit de revenir avec d'autres paires ptdr. maintenant je croise les doigts qu'elle ne revient pas avec des chaussures.

je pense que tu ne devrait pas l'éviter pour ne pas aggraver les choses et s'il te poses des question par rapport au siège dit que c'est ton entreprise qui à offert et que tu es chanceux d'avoir maintenant 2 sièges ptdr. et la prochaine fois soit franc avec lui pour ne pas te mettre dans la même situation.Winking smiley
27 janvier 2021 14:16
Franchement quelle histoire pour un siège pourri où on risque encore de s'éclater la tête en basculant.
Il faut apprendre à dire non à nos voisins sinon on est vite envahi. Comme les cafars.
C'est pas en acceptant tout et être toujours à leurs service qu'on garde de bon rapport.
Un jour vous n'aurais plus de sel pour les dépanner, vous serez perçu comme égoïste et le tour est vite fait, il faut limiter à bonjour, bonsoir et les chameaux seront bien gardé ptdr
J'adore cette image de chameaux.
D
27 janvier 2021 14:18
Salam

Fuis et déménage ! ptdr

Sérieusement, arrête les suppositions , ça se trouve il a kiffé ton siège et il va commander le même ptdr

Il est adulte et il est censé comprendre que les gens ont le droit de faire ce qu'il veulent.. Cela ne le regarde pas..

La prochaine fois , soit plus direct ça t'évitera de culpabiliser.
Citation
Septime a écrit:
Que la paix et la prospérité soient de vos demeures, mes très chers yabeez.

Laissez-moi vous conduire dans le patio de ce somptueux riad. Il a été construit par un m3allam du nom de Salaheddine. Pour l'aider dans sa tâche, il a fait appel au meilleur dessâss du Maroc, M'hamed qui s'avère être, mon bien aimé grand père. Pour le dallage, il a fait appel à Ali, le frère de M’hamed.

Admirez la perfection de son travail en la mosaïque sous vos pieds. Splendide, n’est-ce pas ?
Bien, allons prendre place autour de la fontaine dont la vue déclenche un douloureux frisson en moi. Un jour peut-être vous raconterai-je la sanglante histoire de cette fontaine.

Mais bon, je crois que vous n’êtes pas venus entendre les amers complaintes du vieil homme que je suis n’est-ce pas ?


*
* *


En fait voilà, je suis gêné vis-à-vis de mon voisin. Tellement gêné que je n’ose pas le croiser. Mais pour comprendre comment j’en suis arrivé là, remontons de quelques semaines dans le temps.

Il y’a quelques semaines, j’ai décidé de m’offrir un siège de compétition pour m’accompagner dans mon télétravail. Je voulais qu’il ait des caractéristiques très particulières comme des accoudoirs réglables, un appui tête et un bon soutien lombaire.

Un beau jour, au cours de ma recherche du siège idéal, j’ai croisé mon voisin tout à fait au hasard au bas de mon immeuble. Du coup on s’est mis à bavarder de tout et de rien, et c’est là, entre le fromage et le dessert que je lui ai raconté que je cherchais un siège.

Quelle bourde ! Oh Seigneur quelle bourde ai-je commis ! Parce que mon voisin m’a interrompu pour me dire qu’il possède un siège dont son épouse ne veut plus. Je n’ai même pas eu le temps de lui expliquer que je cherchais un siège spécifique qu’il m’a tiré chez lui pour me foutre le siège dans les bras.

Et quel siège ! Moche, fragile et cassé. Mais poli comme je suis, j’ai dit merci et je suis reparti avec cette daube. Pire ! Quand je le recroisais dans le couloir, je ne cessais de le remercier de m’avoir donné son siège.

J’ai tenu trois semaines avec sa daube avant d’en commander un nouveau, celui dont j’ai toujours rêvé.

La livraison s’est faite avant-hier quand je n’étais pas chez moi. Mais le livreur a eu la bonne idée de sonner chez mon voisin, celui qui m’a donné son siège pourri. Quelle fut son étonnement quand il a découvert que j’ai commandé un siège. Il l’a déposé devant ma porte et j’ai pu le récupérer sans le croiser.

Mais là depuis j’ai honte. J’ai honte de le croiser.

Est-ce que vous avez des conseils pour gérer cette situation ? Je suis tellement empathique que ca me fait mal pour lui, ca me fait mal qu’il puisse se dire que son siège était trop pourri et que j’ai quand même dû en acheter un autre.

Parce qu’il s’est senti tellement fier de me rendre service ! J’ai honte de le désavouer.

Vous me comprenez ? Ca vous arrive aussi ce genre de situation ?



Septime, en direct de son nouveau siège.
K
27 janvier 2021 14:23
Salam

A la place de ton voisin je ne le prendrais pas mal.
On veut rendre service, ça peut arriver qu'on se trompe en voulant aider. Au final ce n'est pas quelque chose de grave.

C'est juste un fauteuil de bureau...

Il a sûrement déjà oublié. Si tu le croises et qu'il t'en parle soit honnête, dit lui que son siège est bien mais que pour pouvoir y travailler plusieurs heures d'affilée il t'en fallait un plus confortable.
M
27 janvier 2021 17:57
Salam il ne faut pas avoir honte
Citation
Septime a écrit:
Que la paix et la prospérité soient de vos demeures, mes très chers yabeez.

Laissez-moi vous conduire dans le patio de ce somptueux riad. Il a été construit par un m3allam du nom de Salaheddine. Pour l'aider dans sa tâche, il a fait appel au meilleur dessâss du Maroc, M'hamed qui s'avère être, mon bien aimé grand père. Pour le dallage, il a fait appel à Ali, le frère de M’hamed.

Admirez la perfection de son travail en la mosaïque sous vos pieds. Splendide, n’est-ce pas ?
Bien, allons prendre place autour de la fontaine dont la vue déclenche un douloureux frisson en moi. Un jour peut-être vous raconterai-je la sanglante histoire de cette fontaine.

Mais bon, je crois que vous n’êtes pas venus entendre les amers complaintes du vieil homme que je suis n’est-ce pas ?


*
* *


En fait voilà, je suis gêné vis-à-vis de mon voisin. Tellement gêné que je n’ose pas le croiser. Mais pour comprendre comment j’en suis arrivé là, remontons de quelques semaines dans le temps.

Il y’a quelques semaines, j’ai décidé de m’offrir un siège de compétition pour m’accompagner dans mon télétravail. Je voulais qu’il ait des caractéristiques très particulières comme des accoudoirs réglables, un appui tête et un bon soutien lombaire.

Un beau jour, au cours de ma recherche du siège idéal, j’ai croisé mon voisin tout à fait au hasard au bas de mon immeuble. Du coup on s’est mis à bavarder de tout et de rien, et c’est là, entre le fromage et le dessert que je lui ai raconté que je cherchais un siège.

Quelle bourde ! Oh Seigneur quelle bourde ai-je commis ! Parce que mon voisin m’a interrompu pour me dire qu’il possède un siège dont son épouse ne veut plus. Je n’ai même pas eu le temps de lui expliquer que je cherchais un siège spécifique qu’il m’a tiré chez lui pour me foutre le siège dans les bras.

Et quel siège ! Moche, fragile et cassé. Mais poli comme je suis, j’ai dit merci et je suis reparti avec cette daube. Pire ! Quand je le recroisais dans le couloir, je ne cessais de le remercier de m’avoir donné son siège.

J’ai tenu trois semaines avec sa daube avant d’en commander un nouveau, celui dont j’ai toujours rêvé.

La livraison s’est faite avant-hier quand je n’étais pas chez moi. Mais le livreur a eu la bonne idée de sonner chez mon voisin, celui qui m’a donné son siège pourri. Quelle fut son étonnement quand il a découvert que j’ai commandé un siège. Il l’a déposé devant ma porte et j’ai pu le récupérer sans le croiser.

Mais là depuis j’ai honte. J’ai honte de le croiser.

Est-ce que vous avez des conseils pour gérer cette situation ? Je suis tellement empathique que ca me fait mal pour lui, ca me fait mal qu’il puisse se dire que son siège était trop pourri et que j’ai quand même dû en acheter un autre.

Parce qu’il s’est senti tellement fier de me rendre service ! J’ai honte de le désavouer.

Vous me comprenez ? Ca vous arrive aussi ce genre de situation ?



Septime, en direct de son nouveau siège.
27 janvier 2021 20:47
Jai cru que tavais fait une grosse gaffe et quand jai lu le post jai pas compris honte juste pour ça? Cest juste un voisin
28 janvier 2021 13:26
Finalement c'était cool.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook