Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Aide divorce
L
3 juin 2020 22:50
Salam aleykoum ,

J'espère que vous allez bien ainsi que vos proches ☺️

Tout d'abord, je remercie tous ceux qui prendront le soin de me lire. Je vais essayer de ne pas être trop longue et par conséquent je risque de ne pas donner assez de détails. Je n'hésiterais pas à étoffer si besoin Smiling Smiley

Je suis une jeune femme de bientôt 28 ans, mariée depuis presque 7 ans et j'ai une fille. Je souhaite mettre fin à cette relation mais ma situation est un peu délicate. En effet, étant diplômée tout récemment au même temps que le diagnostic d'une maladie chronique systémique assez sévère, mon insertion professionnelle a été plus qu'entravée. Je me retrouve donc au chômage depuis quelques mois avec une dépression suite à cet événement que je n'ai partagé avec personne mis à part mon époux, mes parents étant au bled, je préfère leur épargner cette nouvelle. Le problème que je rencontre dans cette démarche de divorce concerne le logement : Quel moyen me permettrait de garder l'appartement ( bailleur social parisien) face à un époux qui me déclare la guerre et qui jouit d'une situation considérablement plus confortable que la mienne. J'ai essayé d'en discuter avec lui mais il m'a expliqué de façon très humiliante que c'est à moi de quitter les lieux. Je tiens à préciser qu'on avait signé le contrat ensemble et mon nom figure sur les quittances de loyer. Cependant, je n'ai jamais avancé le loyer. J'en ai parlé à une connaissance et elle m'avait proposé de simuler des violences conjugales afin de récupérer l'appartement mais ma peur d'Allah et ma conscience ne me le permettent pas, d'autant plus qu'il n y ait jamais eu de violences physiques. Que feriez-vous à ma place? La perspective de me retrouver à la rue ou d'être séparée de ma fille me hante. J'ai déjà pris contact avec une assistante sociale mais les délais étant particulièrement longs, j'aimerais bien avoir vos conseils bienveillants.

Je vous remercie d'avance de votre aide.

Bonne journée ♥️
3 juin 2020 22:58
Salam Alikoum

Excuse moi de te le dire mais ton amie est une vrai peste

simuler des violences conjugales, fait passer les homme pour des violent, surtout les homme maghrébins, parce que ce type de peste sont souvent maghrébines et discrédite les vrai victimes de violence

tfou 3la rassa lkhanza
x
3 juin 2020 23:02
Aaleykoum salam,

Pourquoi tu souhaites divorcer ?
Je ne réponds pas aux messages privés.
Y
3 juin 2020 23:03
Donc tu veux garder l'appart alors que tu n'y as jamais contribué ?
Pourquoi tu ne veux pas plutôt chercher un autre logement ?
K
3 juin 2020 23:03
Salam

Ne mens pas au sujet de ton mari. On ne simule pas des violences conjugales, ton amie est de très mauvais conseil.

Le mieux serait de prendre rdv avec un avocat pour avoir des réponses. Un rdv ne t'engage à rien.

Rassure toi, tu es loin d'être la seule femme au chômage qui divorce, il y a forcément des solutions. Et on ne retire pas un enfant à un parent sans une bonne raison.

Détend toi, vois un avocat et une assistante sociale et tu verras plus clair.

Bon courage
i
3 juin 2020 23:08
Salam,

Si ta situation correspond à ce que tu décris, voici les démarches à suivre :

1. si tu n'as pas de revenus, te rapprocher de l'aide juridictionnelle gratuite proposée à l'antenne de la mairie de ton domicile.

2. Engager un avocat parmi ceux qui te seront proposés et déposer au plus vite ta demande de divorce si ce n'est pas déjà fait.

3. Ne jamais quitter le domicile conjugal, ton mari pourra le déclarer comme un abandon de domicile, et la justice lui donnera raison.

4. Envoyer un courrier au juge pour demander à ce que ton mari quitte le domicile en expliquant votre situation. Lui seul pourra faire l'ordonnance pour t'octroyer la jouissance d'occupation de l'appartement.

5. Une fois ce courrier reçu, donner la notification à votre bailleur et la CAF, puis faire les démarches pour que le changement de situation soit enregistré et que tu puisses bénéficier des aides auxquelles tu aurais droit.

6. Et pas des moindres...NE JAMAIS MENTIR, ce n'est qu'une question de temps avant que tu te fasses attraper, tu risques des problèmes judiciaires pour fausse déclaration et ça finit toujours par te retomber sur la figure de toute façon.

Bonne chance!
Citation
Lalla__maryam a écrit:
Salam aleykoum ,

J'espère que vous allez bien ainsi que vos proches ☺️

Tout d'abord, je remercie tous ceux qui prendront le soin de me lire. Je vais essayer de ne pas être trop longue et par conséquent je risque de ne pas donner assez de détails. Je n'hésiterais pas à étoffer si besoin Smiling Smiley

Je suis une jeune femme de bientôt 28 ans, mariée depuis presque 7 ans et j'ai une fille. Je souhaite mettre fin à cette relation mais ma situation est un peu délicate. En effet, étant diplômée tout récemment au même temps que le diagnostic d'une maladie chronique systémique assez sévère, mon insertion professionnelle a été plus qu'entravée. Je me retrouve donc au chômage depuis quelques mois avec une dépression suite à cet événement que je n'ai partagé avec personne mis à part mon époux, mes parents étant au bled, je préfère leur épargner cette nouvelle. Le problème que je rencontre dans cette démarche de divorce concerne le logement : Quel moyen me permettrait de garder l'appartement ( bailleur social parisien) face à un époux qui me déclare la guerre et qui jouit d'une situation considérablement plus confortable que la mienne. J'ai essayé d'en discuter avec lui mais il m'a expliqué de façon très humiliante que c'est à moi de quitter les lieux. Je tiens à préciser qu'on avait signé le contrat ensemble et mon nom figure sur les quittances de loyer. Cependant, je n'ai jamais avancé le loyer. J'en ai parlé à une connaissance et elle m'avait proposé de simuler des violences conjugales afin de récupérer l'appartement mais ma peur d'Allah et ma conscience ne me le permettent pas, d'autant plus qu'il n y ait jamais eu de violences physiques. Que feriez-vous à ma place? La perspective de me retrouver à la rue ou d'être séparée de ma fille me hante. J'ai déjà pris contact avec une assistante sociale mais les délais étant particulièrement longs, j'aimerais bien avoir vos conseils bienveillants.

Je vous remercie d'avance de votre aide.

Bonne journée ♥️
3 juin 2020 23:19
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

C'est le juge qui décidera qui pourra rester dans l'appart. En général, c'est la femme et le gosse. Détails ici.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.




Modifié 2 fois. Dernière modification le 04/06/20 00:09 par CHN-W.
L
3 juin 2020 23:34
Wa aleykoum salam,

En effet, c'est une maghrébine. Ce n'est pas la première fois que j'entends parler de ce genre de comportements ( évitons les généralisations tout de même). Ça existe, c'est malheureux mais c'est ainsi :/

Citation
Zouhrioujdi a écrit:
Salam Alikoum

Excuse moi de te le dire mais ton amie est une vrai peste

simuler des violences conjugales, fait passer les homme pour des violent, surtout les homme maghrébins, parce que ce type de peste sont souvent maghrébines et discrédite les vrai victimes de violence

tfou 3la rassa lkhanza
3 juin 2020 23:40
C'est pas lui qui décide qui va garder l'appartement ni même l'enfant, il y a des juges pour ça, et heureusement !

Moi en tout cas j'ai jamais vu une maman et son enfant partir du logement c'est toujours le contraire même si elle est en faute ...
3 juin 2020 23:43
Tu devrais faire le tri dans tes connaissances.....
K
3 juin 2020 23:44
Moi je suis partie, et j'en connais d'autres
Citation
Sipriene a écrit:
C'est pas lui qui décide qui va garder l'appartement ni même l'enfant, il y a des juges pour ça, et heureusement !

Moi en tout cas j'ai jamais vu une maman et son enfant partir du logement c'est toujours le contraire même si elle est en faute ...
3 juin 2020 23:46
Salam

Ta connaissance n'est pas de bon conseil, Allah isterr.

Quand tu lances ta procédure, dans ton dossier, tu demandes à garder l'appartement et c'est le juge qui tranchera, en général c'est la femme et les enfants qui y restent et l'homme a un délais de 3 mois pour se trouver un autre logement après la non conciliation.
"Quand la nuit tombe, n'attends pas le matin et quand le jour se lève, n'attends pas le soir. Profite de ta santé avant ta maladie et de ta vie avant ta mort"
L
3 juin 2020 23:54
Tout à fait. Il est où le problème?

Certes, je n'y ai jamais participé mais je payais tout de même les extras et je participais à pas mal de dépenses qui dépassaient largement le montant du loyer. Sans oublier que je faisais de mon mieux pour m'assumer complètement sur le plan financier (Habits, cosmétiques, transports entres autres dépenses personnelles) tout en étant étudiante et maman.

Après comme tu l'as proposé, il est possible que je trouve ailleurs, ça ne me dérange pas plus que ça même si j'avoue avoir un peu la haine car c'est un peu grâce à son statut de père de famille qu'il avait réussi à obtenir l'appart.Autrement il serait resté dans son vieux studio avec une demande de logement à renouveler chaque année. De plus, en l'état et au vu de ma situation actuelle, je préfère préserver au moins ce point d'ancrage qu'est le domicile.

Salam
Citation
YoucefAtal a écrit:
Donc tu veux garder l'appart alors que tu n'y as jamais contribué ?
Pourquoi tu ne veux pas plutôt chercher un autre logement ?
L
3 juin 2020 23:57
Wa aleykoum salam,

Je te remercie de ton retour Smiling Smiley

Je pense être un minimum sensée pour ne pas suivre ce genre de préconisations. J'apprécie tout de même ton intervention. Et oui, je compte faire les choses proprement Winking smiley

Bonne soirée
Citation
Karanbar a écrit:
Salam

Ne mens pas au sujet de ton mari. On ne simule pas des violences conjugales, ton amie est de très mauvais conseil.

Le mieux serait de prendre rdv avec un avocat pour avoir des réponses. Un rdv ne t'engage à rien.

Rassure toi, tu es loin d'être la seule femme au chômage qui divorce, il y a forcément des solutions. Et on ne retire pas un enfant à un parent sans une bonne raison.

Détend toi, vois un avocat et une assistante sociale et tu verras plus clair.

Bon courage
L
4 juin 2020 00:06
Salam,

Je te remercie d'avoir pris le temps d'écrire tout ce paragraphe, ça me fait chaud au cœur. J'en prends note et je vais voir si l'assistante sociale m'apportera des compléments d'information.

Concernant le troisième point, je compte bien passer un peu de temps chez ma tata en RP mais comme c'est très tendu en ce moment , j'ai peur qu'il me fasse un sale coup...

Bonne soirée à toi Winking smiley
Citation
inconnueaubataillon a écrit:
Salam,

Si ta situation correspond à ce que tu décris, voici les démarches à suivre :

1. si tu n'as pas de revenus, te rapprocher de l'aide juridictionnelle gratuite proposée à l'antenne de la mairie de ton domicile.

2. Engager un avocat parmi ceux qui te seront proposés et déposer au plus vite ta demande de divorce si ce n'est pas déjà fait.

3. Ne jamais quitter le domicile conjugal, ton mari pourra le déclarer comme un abandon de domicile, et la justice lui donnera raison.

4. Envoyer un courrier au juge pour demander à ce que ton mari quitte le domicile en expliquant votre situation. Lui seul pourra faire l'ordonnance pour t'octroyer la jouissance d'occupation de l'appartement.

5. Une fois ce courrier reçu, donner la notification à votre bailleur et la CAF, puis faire les démarches pour que le changement de situation soit enregistré et que tu puisses bénéficier des aides auxquelles tu aurais droit.

6. Et pas des moindres...NE JAMAIS MENTIR, ce n'est qu'une question de temps avant que tu te fasses attraper, tu risques des problèmes judiciaires pour fausse déclaration et ça finit toujours par te retomber sur la figure de toute façon.

Bonne chance!
4 juin 2020 00:08
Ah bon ? Avec enfant ?

Moi je pense vu qu'elle a une pathologie elle pourra toujours donner cet argument pour dire qu'elle ne pourra chercher autre logement.
Citation
Karanbar a écrit:
Moi je suis partie, et j'en connais d'autres
L
4 juin 2020 00:12
Wa aleykoum salam,

Ça a l'air utile ton lien. Merci Smiling Smiley, je vais y jeter un œil.

Citation
CHN-W a écrit:
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

C'est le juge qui décidera qui pourra rester dans l'appart. En général, c'est la femme et le gosse. Détails ici.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
4 juin 2020 00:19
salam ma soeur ; navré pour vous jespere que ta santé s'ameliorera , et pour ta situation aussi nchlh

-pour ton amie, c vraiment deguelasse ce quelle peut te faire faire
je te conseille d'agir avec droitesse et intiligence , et de compté sur allah
L
4 juin 2020 00:27
Franchement, c'est triste d'en arriver là. De base, je voulais une séparation à l'amiable sauf que la personne en face m'a tellement humilié par rapport à ma situation que je n'ai pas envie de lui faciliter la vie non plus.

Tout à l'heure, il m'a clairement accusé de vouloir ramené quelqu’un "chez lui" avec qui m'envoyer en l'air pour rester polie.

Ton témoignage me rassure, je ferai de mon mieux pour garder la maison mais à la fin Dieu seul décidera.

Merci de ton retour.
Citation
Sipriene a écrit:
C'est pas lui qui décide qui va garder l'appartement ni même l'enfant, il y a des juges pour ça, et heureusement !

Moi en tout cas j'ai jamais vu une maman et son enfant partir du logement c'est toujours le contraire même si elle est en faute ...
L
4 juin 2020 00:41
Wa aleykoum salam Driwicha,

Bah en temps normal, il est parfois difficile de distinguer le bon du mauvais mais il suffit d'un conseil comme ceci pour y parvenir Smiling Smiley

Je compte bien suivre cette démarche mais comment t'expliquer que j'ai peur que ça ne passe pas auprès du juge étant donné que je ne travaille pas. De plus, je suis extrêmement déçue de la réaction de mon époux vis-à-vis de ça. J'ai l'impression que je découvre une autre personne... Rabi yjib elkheir


Merci de ton retour Smiling Smiley
Citation
Driwiiicha a écrit:
Salam

Ta connaissance n'est pas de bon conseil, Allah isterr.

Quand tu lances ta procédure, dans ton dossier, tu demandes à garder l'appartement et c'est le juge qui tranchera, en général c'est la femme et les enfants qui y restent et l'homme a un délais de 3 mois pour se trouver un autre logement après la non conciliation.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook