Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
ma vie 1ère partie
r
18 mars 2010 12:21
j'ai vécu au maroc, dans une grande ville.

les faits : une famille de 8 enfants, les parents se battent sans arrêt, il y a le bazard, aucune organisation, personne ne fait la cuisine... la violence des uns et des autres, la mère très agressive, se battait avec tout le monde, avec les voisins.... elle s'en allait souvent et ne revenait que le soir.
un jour la mère quitte sa famille, j'ai à peu près 6 ans, mon frère 8, ma petite soeur 2 ans, les autres sont plus âgés. Elle part dans un autre pays, certains disent que c'est pour
se prostituer, mais je ne saurais jamais la vérité, sauf qu'elle travaillait dans les bars.
Mon père n'habitait pas avec nous. Il avait son appartement dans un beau quartier de la ville, il s'est marié avec une petite de 15 ans, mais il s'est remarié plusieurs fois ensuite. Son métier officiel n'était qu'une façade à un autre qui rapportait bien dans ce pays "chouaf, sorcier... marabout.... " Il nous rendait visite assez régulièrement pour nous donner de l'argent pour manger. Cet argent, il le donnait à chacun de nous dans la main, même à la petite de 2 ans.

Mon père a toujours eu un pb avec l'argent, je me souviens que pour obtenir de lui de quoi m'acheter des vêtements, il fallait que je subisse des insultes "chienne, ordure..." et comme il finissait toujours par le donner, et bien j'acceptais de subir ses humuliations, comme une p... Donc les enfants vivent seuls, abandonnés par les parents, dans un quartier un peu dangereux.
C'est dans ce contexte que j'ai été démolie, par le manque d'affection, la négligence physique et psychologique. la maltraitance car si les parents n'étaient plus là pour me battre, les grandes soeurs s'en sont chargées. Donc humuliations coups...c'est la loi du plus fort qui regne.

à l'école, malheureusement, dans ce pays en 1970, les enfants sont battus à l'école, surtout ceux qui n'ont personne pour les protéger comme moi. Donc tous les jours, parce que je n'apprenais pas mes leçons ou que je béguéyais trop pour pouvois les réciter, j'étais battue sur les mains ou les pieds avec un baton, parfois le baton avait une rondelle en fer au bout, une fois j'ai reçu un coup de baton sur la tête et je suis tombée dans les pommes. Je vous laisse imaginer la peur que j'avais d'aller à l'école le matin. et comme par hasard, j'arrivais en retard, je faisais pipi au lit...tout allait de travers et les coups ne cessaient pas de pleuvoir.

Les grandes soeurs sortaient souvent, habilllées comme des p... (elles avaient 11/15 ans), draguer des hommes plus âgés dans la rue... alors un jour, comme elles rejetaient toujours les hommes du quartier, ces derniers son montés à notre appartement, ils étaient une vingtaine, et si des voisines ne les avaient pas arrêtés, ils nous auraient aggréssés, je ressens encore aujourd'hui cette terreur en voyant tous ces hommes arrivés chez nous, et depuis ce jour, la peur du viol ne m'a jamais quittée.
L'une de mes soeurs me lavait quand j'étais trop sale ou que j'avais des poux, en frottant très fort avec un gant de crin partout même mes parties génitales, ça faisait un mal de chien.
Une autre se déshabillait et demandait aux petites soeurs de la chatouiller partout surtout là où elle commençait à avoir des poils.

Une autre veut que je reste avec elle dans la salle de bain quand elle est toute nue. et avec ma petite
soeur on dort enlaçées jusquà l'adolescence et je me souviens que je l'embrassais partout.
les grandes soeurs avaient l'habitude de m'envoyer faire des courses, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit (il y a avait une épicerie qui ne fermait pas la nuit) de là date ma peur de sortir dès qu'il fait nuit.

donc un jour, on m'envoie chercher de l'argent chez mon père à pied à 3/4 d'heure de marche, j'ai 7 ans. sur la route, un homme m'aborde, me dit que mon père m'attend pas loin de là en haut d'un immeuble, et la petite fille de 7 ans part avec lui. En haut de l'escalier de l'immeuble, il fait
son méfait, en fait tout ce dont je me souviens c'est que j'ai un mauvais goût dans la bouche, ça sent mauvais, j'ai les mains sales, il faut que je me lave les mains, je n'ai pas cessé de le faire depuis. que m'a t-il fait? je ne m'en souviens pas très bien, en plus il m'a donné une pièce avant de partir comme si j'étais une p...


plus de place pour continuer, la suite dans le prochain poste ici : [www.yabiladi.com]



Modifié 2 fois. Dernière modification le 18/03/10 18:09 par ritalou.
e
18 mars 2010 12:55
wooooooooooo mais staghfoula ma soeur c'est quoi cette enfan ce que ta vecu en+ tu t'es fait violer trenquilement et tu te souvein mem pasMoody Smiley
r
18 mars 2010 17:56
et non c'est tellement traumatisant que je ne me souviens pas de tout.
r
18 mars 2010 12:27
suite du message précédent qui est ici : [www.yabiladi.com]

voilà justes quelques faits (car il y en a beaucoup d'autres) de cette enfance qui n'en est pas une.

à l'âge de 13 ans, je rentre au collège. Mon père accepte enfin de nous faire quitter ce quartier dangereux. On habite alors à quelques rues de chez lui, dans son ancien appartement où il n'a mis que des lits, pas
de meubles, pas de frigo, où les fenêtres qui étaient accessible par l'extérieur ne fermaient pas (d'où mes terreurs d'être aggressée la nuit et mes insomnies, je me souviens des nombreuses fois où je me réveillais et j'allais vérifier si personne n'est rentré par la fenêtre), surtout que mes grandes soeurs continuaient à sortir la nuit et que je retrouvais souvent seule... et pourtant l'appart de mon père
était très bien équipé et impécable, ses fenêtres, il les faisait
réparées si elles cassaient mais il refusait de réparer les nôtres.
Ma mère continuait à revenir de temps en temps, à nous promettre qu'elle nous ne quitterait plus, en fait elle restait juste le temps de nous monter les uns contre les autres, de nous monter contre notre père, et quand on était bien perturbés dans notre vie, dans notre scolarité...
elle disparaissait sans prévenir.. pour revenir encore et encore mettre le bazzard.
Une fois elle m'a demandé de partir avec elle à l'étranger, d'abandonner mes études, pour "travailler dans les hôtels
pour les riches étrangers... prostitution ? "... Je me suis cachée chez mon père car elle me menaçait de faire un scandale devant mon collège...Les scandales, elle en faisait régulièrement, elle ameutait tout le voisinage, elle le faisait aussi à mon père. Donc on avait tous très peur d'elle et on se cachait souvent chez mon père ou ailleurs.

Les relations avec mon père ne sont pas meilleures, conflit avec sa femme et avec lui tous les jours, et je me fais toujours insultée avant d'avoir de l'argent de lui. Le pire c'est que mes soeurs m'envoyer chez lui pour leur ramener de l'argent et donc je me faisais insultée à leur place aussi. En plus elles ont continué à me battre jusqu'au jour où
j'étais assez forte pour me défendre physiquement, mais leurs humuliations n'ont pas cessé" tu es bête, nulle, moche..." + le ton de mépris profond quand elles s'adressaient à moi, et et moi je les crois et je culpabilise.

à 19 ans, avec le bac en poche, je suis pourtant bête, lol, mais la seule à l'avoir obtenu dans ma famille. je quitte donc cette famille et pour une fois, la seule fois de ma vie, mon père me donne l'argent pour acheter mon billet d'avion sans
m'insulter (c'est tout ce qu'il me donne), normal il allait se
débarasser de moi, il ne m'a même pas demandé où j'allais et ne m'a pas dit au revoir.

j'ai repris contact avec mes frères et soeurs qui ont presque tous quitté le pays. mais ma relation avec eux est toujours conflictuelle. d'abord il y a la jalousie de ma petite soeur qui me veut pour elle toute seule. Elle ne veut pas que je parle avec les autres membres de ma famille.
en plus je dois les porter tous à bout de bras avec leur dépression...leurs problèmes perso et il y en a plein, (l'une est magniaco depressive, l'autre est alcoolique, un troisième ne fait plus la différence entre la réalité et la fiction).
Donc ils me transmettent toutes leurs angoisses. c'est lourd pour moi qui souffre déjà beaucoup, mais ils n'en ont rien à faire de mes souffrance, du moins ça ne les empêche pas de me charger des leurs même quand je vais très mal. Parfois, ils me téléphonent, ne me demandent même pas comment je vais et commencent direct à me raconter leurs pb.
En plus mes soeurs sont envahissantes, elles veulent que je m'occupe d'elles, que je les reçois pendant les vacances, que je reste physiquement près d'elles à les servir comme des reines ou des enfants.... donc c'est la lutte permanente avec ma famille. Quant à mon père, tout ce qu'il veut de moi c'est que je me charge financièrement de ses 3 enfants. Le pire pour moi c'est qu'il s'occupe bien de ces enfants-là, je l'ai vu leur donner de l'argent sans les insulter, alors je suis jalouse. Il me dit que je dois lui donner de l'argent, c'est un
dû, il sait pourtant que je ne travaille pas, que j'ai des enfants.... et lui il n'est pas dans le besoin, il veut que je lui achète une résidence secondaire. Il ne m'aimera pas et ne sera pas content de moi si je ne lui en donne pas. Pourquoi? parce que je suis mariée avec un homme qui en gagne ? donc mon père est mon proxénète et mon mariage
n'en est pas un.

quand j'ai voulu demander des explications, pourquoi on m'a traité comme ça, on m'a dit que je radotais, que je ne suis même pas capable d'avoir de vrais souvenirs, l'un d'eux m'a dit " tu étais squeletique car l'une des soeurs donnait toute la nourriture à ses copines et donc tu avais toujours faim mais moi je ne t'ai rien fait".

voilà ma vie mon enfance, et merci à tous ceux qui me liront



Modifié 2 fois. Dernière modification le 18/03/10 17:57 par ritalou.
m
18 mars 2010 12:40
quelle enfance!
je suis choquée , triste et à la fois fière que tu ais quand même reussis
tu as reussi à te reconstruire c que quelque part tu etais plus forte, plus courageuse ..
je ne c quoi dire d'autre, oubliez ton enfance...impossible mais continuer à te reconstruire et à prendre soin de tes enfants.
t
18 mars 2010 12:52
Salam

On se croirait dans un film.

Si cette histoire est véridique alors chapeau bas tu t'en ai sorti avec l'aide de Dieu hamdoulillah
l
18 mars 2010 13:12
il manque des deteillesPerplexe


enfaite quand t'es partie a l'etranger comment tu a pu partire avce quelle moyen???a mon avi on donne pa des visa kado a l'epoque pour partir loin du bledMoody Smiley

et puis t'es partie a l'etranger suivre ta mere pour travailer avce elle ???? ou pour quoi fairPerplexe

t'es rester ché QUI A L4ETRANGER????

c'est vrais ton enfance etais tres dur mais voila c'st de la fautes des parents layster..

et puis tu doi rien a ton pere.No No comme tu a di il s'occuper bien de ses enfants...est c pa le faite que t'es marié avce un riche qu il fo te gratté de l argent au maximumAngry smiley ca pa no mai hooo

et puis en lisant ton histoir j ai senti que t'es quelqu un de tres naive avce ta familles et que t'es tres naive mem

un conseil coupe les lien avce eux wollah c'est une famille qui mérite pa déja avoir une fille comem toi qui pense a eux

vie ta vie avce ton mari loin des probleme qui peuvent te ramener cette famille de prostituer de merde Angry smiley
ca m'enerve la

mais courageYawning smiley
f
18 mars 2010 14:11
je sais pas si c'est vrai... mais en tout cas arriver à écrire de cette manière malgré les problèmes que tu as subi dans ton enfance, vraiment rien à dire.

Bon courage Welcome
F
18 mars 2010 14:21
salam alaykoum

j'en ai les larmes aux yeux,je suis choquée plutot et je trouve rien à dire sauf ALLAH y3awad 3lik belkhir
o
18 mars 2010 15:05
je serais toi je change de numéro et je zappe toute cette "pseudo famille"
h
18 mars 2010 16:40
Salam Alaykoum ma soeur

Ton histoire est vraiment triste, et si c'est vrai je te félicite de ne pas être devenue folle!

Tu ferai mieux de t'éloigner de toute cette famille, ils ne t'aiment pas car ils ne sont pas capables d'aimer ils sont tous perturbés et ne sont pas sentimentales comme toi donc ils ne comprenront jamais le mal qu'ils te font subir ma soeur.

Concentres toi sur ton mari et tes enfants, ils t'apporteront que du bonheur inchallah et n'oublie pas que ALLAH voit tout et sait ce qui se cache dans ton coeur!
Tu as beaucoup de mérite de ne pas être devenue comme eux!!!

Bon courage pour la suite ma soeur

Salam
p
18 mars 2010 17:02
wahwooooOh

mon dieu quelle enfance , je suis mais pire que choquée en te lisan limite g envie de remonter le temps et de te prendre toi et ta petite soeur pr vs emmener loin de ces bruts!!!!!

ALLAH YSTHERE

CE QUI EST DANGEREUX DANS CE MONDE C'EST BIEN L'HUMAIN!!!!!!!

méme les animaux ne ferais pas de mal a leur progénitures!!!!!

je te souhaite une vie heureuse avec ta petite famille malgré ton enfance
s
18 mars 2010 17:19
Ritalou,

Tout ce que j'ai envie de te dire c'est que tu es une personne forte, batir une vie sur de telles bases me semble presque impossible.
Tu es parvenue à voir claire dans tous ces événements tragiques,tu t'es construite seule.
Je ne peux que te souhaiter d'avoir une vie meilleur dans le futur.

bien à toi,

Sétia
r
18 mars 2010 18:07
merci de m'avoir lue et merci pour vos encouragements,

je sais c'est choquant, difficile à croire, mais c'est la vérité, et je n'ai raconté que l'essentiel.

Pour répondre à laylashellha, je suis venue en France juste après avoir avoir eu mon bac, pour faire des études supérieures et comme je m'étais inscrite à une université, pas de pb pour avoir le passeport, j'ai eu une bourse et je faisais des ménages en plus, donc j'avais pu louer une chambre seule, et faire mes études. à l'époque vers 1980 il n'y avait pas de visas, on pouvait venir beaucoup plus facilement.
e
18 mars 2010 20:44
A3OUDOUBILLAH IMINA CHITANE I RAJIM...

ton enfance ressemble à un film d'horreur..allahister..
mais hamdullah tu t'en es sortie , tu n'as pas finie dans la rue...à faire je ne sais quoi..
j'ai une pensée pour tous ces pauvres enfants qui n'ont pas de parents ouled el halal pour les elever et qui les traitent comme tu as été traité..

mon conseil: remercie Allah de t'avoir éloigneé de ta famille et évite les...
à ta place,j'aurais rayée ma famille de ma vie et je ne voudrais plus jamasi entendre parler d'eux!
r
19 mars 2010 09:46
Merci étoile filante, oui c'est ce que j'ai fait, je n'ai plus de famille.
j'ai souffert de dépression d'insomnies, de cauchemars qui m'empêchaient de dormir, de tocs (je regarde si toutes les fenêtres et les portes sont fermées tout le temps parce que j'ai peur de me faire agresser encore, de crise de panique... pendant des années, et j'ai vu des psy, j'ai pris des médocs, je m'en suis enfin à peu près sortie lhamdoullah.

merci à vous pour votre soutien
a
19 mars 2010 15:54
J'ai eu une vie similaire à la tienne. Je sais que c'est un combat de tous les jours (et même la nuit souvent).Je n'ai trouvé la paix que lorsque j'ai pardonné et j'ai compris surtout, j'ai "coupé les ponts" sans pour autant refusé de dire bonjour...les banalités. Sinon c'était crise en tout genre, psy, chu et cie. Je dis pas que je dors bien mais parfois je dors. Il faut dire que je travail énormément pour ne pas penser et la plupart du temp ça marche.
m
19 mars 2010 17:21
j'en ai vraiment la chair de poule Crying

Il faut penser a l'avenir et le passé c'est le passé meme si c'est traumatisant ! on t'a volé ton enfance mais ceux qui t'ont fait souffrir ils le payeront un jour et la preuve si tu dis que tes freres et soeurs deprimes encore maintenant toi au moins tu t'en ai sortie de cette galère en vivant ta vie El HAMDOULILAH !

courage ma soeur
r
19 mars 2010 17:48
Merci manano

ibidia que t'est il arrivé ? courage ma belle, je t'envoie plein de bisous guérisseurs.
a
19 mars 2010 18:29
Merci beaucoup. Je suis née avec des parents horribles mais j'ai toujours eu des ami(es) et un entourage trop gentils avec moi.
Je n'ai pas ton courage alors regarde ton pm.
De plus ici tous parlent de leurs familles etc....alors j'ai honte...
et j'ai peur qu'on me dise des choses qui me finissent...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook