Menu

Breve

PAM : Ouahbi face à un mouvement de redressement

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Après le président du RNI, c’est au tour du secrétaire général du PAM de connaitre un «mouvement de redressement». Une action de protestation initiée depuis la région du Souss, considérée pourtant comme un bastion d’Abdellatif Ouahbi. 

Et pour cause, c’est depuis cette province qu’il avait lancé sa fronde d’abord contre l’autorité d’Ilyas El Omari et ensuite contre son successeur. Sans oublier que le premier pas du plan de mise à l’écart de Hakim Benchamach a été franchi, en novembre 2018, à l’occasion d’une réunion entre membres du PAM des régions Marrakech-Safi et de Souss Massa, conclue par la création du «groupe Al Mostakbal (L’Avenir)» qui est actuellement aux commandes du PAM.

Le «mouvement de redressement» justifie, dans un communiqué, sa sortie par «la gestion irrationnelle du secrétaire général» des affaires du parti, «son improvisation, les règlements de comptes et les vengeances» qui prévalent dans les rangs de la formation.

Les auteurs de ce mouvement critiquent, par ailleurs, la fermeture du siège régional du parti devant les militants et dénoncent le rapprochement avec le PJD. C'est justement ce point qui cristallise les oppositions contre Abdellatif Ouahbi.

Pour mémoire en juillet dernier, une cinquantaine de PAMistes, dont des membres fondateurs, se sont déclarés ouvertement, dans une pétition, opposés à la réunion entre du secrétaire général du parti avec la direction du PJD.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/