Menu

Breve

Le Prix Aachen pour la paix attribué à Père Antoine Exelmans pour son engagement au Maroc

Publié
Père Antoine Exelmans, prêtre Fidei donum du diocèse de Rennes, installé au Maroc depuis septembre 2016. / Ph. Ouest France
Temps de lecture: 2'

Lundi 21 septembre, coïncidant avec la Journée internationale de la paix, la Fondation du Prix Aachen pour la paix, a annoncé les lauréats de cette distinction pour l’année 2020.

Selon un communiqué de la fondation, relayé sur son site, ce prix a été décerné au Père Antoine Exelmans, prêtre Fidei donum du diocèse de Rennes, installé au Maroc depuis septembre 2016, ainsi qu’au Centro Gaspar Garcia de Direitos Humanos (Centre pour les droits de l'homme Gaspar Garcia) du Brésil, représenté par l'assistant social et avocat Benedito Roberto Barbosa, connu sous le nom de Dito.

L’hommage au prêtre catholique français installé au Maroc intervient en reconnaissance de ses actions en faveur des migrants irréguliers et personnes en transit au Maroc. «A Oujda, juste à la frontière algérienne, il accompagne les personnes en mouvement par son engagement. C'est là que la grande majorité des réfugiés entrent dans le pays et que le commerce de la migration s'est établi», rappelle la fondation.

«Les réfugiés souffrent d'abus, de violence, de chantage et de traite des êtres humains. Le Père Antoine est très dévoué au monde et aux gens. Sans discrimination quant à l’origine, le sexe ou la religion, il accompagne en particulier les personnes vulnérables et milite pour la justice», ajoute-t-on, rendant ainsi un homme à cette personnalité ainsi qu’à son équipe du centre communautaire qu’il dirige.

La même source rappelle aussi la création, par cette infrastructure, d’«opportunités de formation professionnelle pour 15 mineurs réfugiés non accompagnés par an». «Lorsque plus de 110 mineurs non accompagnés ont demandé de l'aide aux réfugiés au cours des quatre premiers mois du projet, Père Antoine Exelmans les a accueillis et s'est assuré que les capacités étaient adaptées à un si grand nombre de personnes», souligne-t-on encore.

La fondation rappelle qu’il est également Vicaire Général (représentant du Cardinal et Archevêque de Rabat Cristobal Lopez), travaille sur les migrations et le dialogue interreligieux et était auparavant directeur de l'institut œcuménique Al Mowafaqa à Rabat.

Chaque année depuis 1988, le Prix d'Aix-la-Chapelle pour la paix (également Prix Aachen pour la paix) honore des personnes et des groupes qui travaillent souvent depuis des positions défavorisées pour la paix.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/