Menu

Breve

Coup de filet dans les bars et restaurants à Casablanca, Rabat, Agadir et Marrakech

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Des contraventions ont été constatées dans plusieurs établissements et commerces vendant des boissons alcoolisées à Casablanca, Rabat, Agadir et Marrakech, a indiqué jeudi la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), dans un communiqué.

La DGSN poursuit les opérations de contrôle et les procédures de réglementation visant les établissements et commerces qui vendent des boissons alcoolisées et celles mélangées à de l’alcool et ce, dans l'objectif d'assurer une application saine et ferme des dispositions juridiques et réglementaires y afférentes, ainsi que des mesures sanitaires et sécuritaires imposées par l’état d’urgence sanitaire.

Ainsi, les opérations de contrôle réalisées du 12 au 15 septembre à Casablanca, Rabat et Agadir, par les services de la sûreté nationale, en coordination avec les autorités locales, l’Administration des douanes et impôts indirects et l’office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ont concerné 144 établissements et locaux publics, ajoute la même source, précisant que 99 contraventions ont été enregistrées et ont trait au non-respect du type de l'autorisation, à l’absence injustifiée du gérant, au non-respect des autorisations nécessaires pour un certain nombres d’employés, au non-respect de la distanciation sociale et au non-port par les employés des masques de protection.

Vingt amendes transactionnelles forfaitaires ont été dressées, souligne le communiqué, notant en outre que les services de la police judiciaire ont ouvert des enquêtes préliminaires, afin de déterminer l’ensemble des actes attribués aux gérants des locaux dans lesquels les infractions ont été commises.

Au niveau de la ville de Marrakech, les opérations de contrôle menées, mercredi, ont permis de constater sept contraventions concernant vingt établissements et commerces. Elles ont abouti à la saisie de 124 bouteilles de bière périmées, de 36 bouteilles de boissons alcoolisées ne portant aucune vignette fiscale ou portant des vignettes suspectes. L’ONSSA a procédé à la destruction de produits et de biens de consommation retrouvés dans quatre locaux et ne répondant pas aux conditions d’hygiène.

Suite à ces opérations, les autorités locales compétentes ont pris la décision de fermer un bar situé dans une des unités hôtelières et qui a violé l’état d’urgence sanitaire en vigueur.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/