Menu

Breve

Covid-19 : Le Maroc sollicite le soutien de l’UE pour la reprise économique

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s’est entretenu, ce jeudi au téléphone, avec le Commissaire européen au voisinage et à l’élargissement, Oliver Varhelyi.

«Cet entretien, qui s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique unissant le Royaume du Maroc et l’Union européenne, a porté sur le développement des relations bilatérales, suite à l’adoption de la Déclaration politique conjointe, le 27 juin 2019, instituant le partenariat euro-marocain de prospérité partagée», indique la MAP. Et de conclure que «les deux responsables ont également examiné certaines questions d’intérêt commun, notamment la coopération au niveau régional».

Pour sa part, Varhelyi s’est montré un peu plus disserte sur la nature des sujets abordés avec le chef de la diplomatie, affirmant que la discussion a porté «sur le soutien à la crise de Covid-19 et à la reprise économique», a écrit le Hongrois sur Twitter.

A cette occasion, les deux hommes «ont convenu de travailler ensemble sur la manière dont l’UE peut contribuer à la reprise, y compris la diversification des instruments économiques et en s'intéressant à l'éducation, à l'énergie, à l'industrie et à l'agriculture» révèle le Commissaire européen.

Suite à un entretien téléphonique entre Varhelyi et Bourita, datant du 27 mars, la Commission européenne avait annoncer qu’elle prévoit d'appuyer le budget marocain «en réallouant immédiatement 150 millions d’euros, spécifiquement dédiés aux besoins du Fonds Spécial pour la Gestion de la Pandémie Covid-19 créé à l’initiative de Sa Majesté le Roi, Mohammed VI. En plus, la Commission utilisera toute la flexibilité possible pour réorienter 300 millions d’euros des fonds alloués au Maroc, vers la réponse à la pandémie en accélérant leur mobilisation pour répondre aux besoins budgétaires exceptionnels du pays».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/