En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié

Marrakech : La mairesse réagit aux propos de Mustapha Ramid

La polémique continue autour des déclarations du ministre de la justice, Mustapha Ramid, concernant le tourisme à Marrakech. Après le ministre du Tourisme, Lahcen, la maire de de la ville répond aux propos jugés «déplacés» de Ramid. Dans une lettre ouverte elle fait état de son ressenti.

Temps de lecture: 2'
Fatim-Zahra El Mansouri, mairesse de Marrakech

Un discours «qui va à l’encontre des principes de tolérance, bien propres à la ville et au pays». C’est ce que pense la mairesse de Marrakech, Fatim-Zahra Mansouri, des propos concernant le tourisme dans la ville ocre, tenus par le ministre de la Justice, Mustapha Ramid. En effet, lors de sa visite dans une école coranique de Marrakech le 29 mars dernier, le ministre a affirmé que «des touristes originaires de plusieurs continents viennent à Marrakech pour passer beaucoup de temps à commettre des péchés et s'éloigner de Dieu». Dans sa lettre ouverte à Ramid, Mansouri affirme que personne, même pas le ministre, n'a le droit d'indiquer ceux qui s'éloignent de Dieu et ceux qui ne le font pas. Selon la mairesse, les propos de Ramid sont «blessants pour la ville et ses habitants et indignes d’un responsable gouvernemental». Pour elle, Marrakech regorge de belles réalisations, qui font la fierté du pays, dont M. Ramid pourrait parler.

Retirer les propos

La Fédération nationale du tourisme [FNT], inquiète, considère que les déclarations de Mustapha Ramid peuvent porter préjudice à l’image du Maroc et  «influencent les décisions des investisseurs étrangers». A cet effet, elle demande au ministre de retirer ses propos qui, selon elle, «ne s’inscrivent nullement dans cette image que le ministre de la justice pourtant membre du gouvernement, a pu donner à notre pays». 

Le ministre du Tourisme demandait récemment de manière implicite à Ramid de s’occuper de ses prérogatives. «La mise en œuvre de la stratégie du tourisme relève de la responsabilité du ministre de tutelle et du chef du gouvernement», avait-il déclaré.

Quoi qu’il en soit, certains professionnels, à l’instar d’Abdellatif Abouricha, responsable communication au Conseil Régional du Tourisme Marrakech, pensent qu’il n’y a pas de souci à se faire. D’après lui, la polémique ne peut influer sur l’activité touristique de la ville : «La ville de Marrakech a réussi à survivre aux attentats terroristes d’Argana, elle survivra à cette polémique», déclarait-il récemment.

Depuis le début de la polémique, le ministre de la Justice ne s’est plus exprimé sur la question.

28 commentaires
justice
Auteur : cherkilahcen
Date : le 09 juillet 2012 à 23h08
c'est vrai que le ministre de la justice doit s'occupé de l'injustice qui existe toujours dans les tribuneaux marocain.
j'ai essaié le site du ministre pour demander une explication sur une affaire d'une pauvre femme laissé tombé par son mari depuis 2004, impossible d y accéder.
le tribunale a condamné le mari pour verser une penssion, elle a jamais rien reçu. et le jugement n'a jamais été appliqué. la femme vie chez des gens sans aucune ressource. et le mari lui vi sa belle vie. voila un des ka que vivent les musulmants au maroc. voila a quoi il faut que notre ministre s'attaque, et rendre la justice au pauvres. car bcp comme cette femme espere un peu de lumiere de notre nouveau gouvernement surtout LA JUSTICE.
MOI JE NE VOIS PAS DE CHANGEMENT.
PEDOPHILIE OUI HELAS
Auteur : castillana
Date : le 08 juillet 2012 à 20h55
IL est clair que la mairesse ment au grand jour, mais à qui ment-elle ? A elle-même au moins! Pourquoi a-t-elle manqué de courage pour répondre à Ferry qui a parlé de pédophilie à Marrakech? C'est vrai que Ramid symbolise le parti que le PAM veut descendre à tout prix . Mais bon sang qu'elle arrête sa politique de l'autruche à propos de Marrakech ville connue internationalement pour dépôt des vices. Au fait cette mairesse devrait se contenter de balayer les rues de Marrakech trop sales puisqu'elle incapable de reconnaître la triste réalité de cette ville(MEME SI ELLE EST PARFAITEMENT AU COURANT DU TOURISME SEXUEL!!!!) Pourquoi le protège-t-elle? ça lui rapporte quoi????
...
Auteur : mmeeehhhh
Date : le 15 avril 2012 à 22h07
Pourquoi sont mélanger tourisme et tourismes pervers, sexuel et pédophile. Le fait de dénoncé des pratiques douteuses sont un point fort, ce ministre fais sont boulot.

Pas la peine d'en faire une pendule, parce que la franchement on croirait vraiment que certain sont pour ces pratiques sans pudeur.(c'est ce qui a changer depuis quelque années malheureusement)

Aider ce ministre à faire régner l'ordre, surtout sur des sujets comme la pédophilie et tout le monde en sortira gagnant.

Un pédophile, sa place est au cachot qu'ils grillent en enfer pour avoir exploiter la misère du peuple marocain.
Mythomane
Auteur : ElChamali
Date : le 11 avril 2012 à 16h26
Qu'est ce que c'est que cette histoire .... Je connais très très bien casa, et ton histoire parait bidon d'une force.

"Que des français" pour des marocaines, un responsable qui jette les marocains,etc... çà pue le mensonge

Il fallait pas entrer en survet, dans un resto trop high pour toi, et tu te serais fais jeter de toute façon que le responsable soit marocain ou pas
Dernière modification le 11/04/2012 16:26
la prostution marché porteur ! pour qui ?
Auteur : allaoui38
Date : le 11 avril 2012 à 13h32
il y'a deux ans , de passage à Casablanca avec un ami , pour prendre un café notre choix s'est fait sur le café le plus proche , c’était une pub détenue par un français , quartes marocaines au comptoir pour servir , au milieu des tables dont les clients ont attiré notre attention : uniquement des français et des marocaines ... en plus de l’accueil glaciale , s’asseoir sur une table nous a été refusé pour motif d’être réservé , mon ami insiste , le responsable lui répond fermement : non , et nous invite à quitter les lieux ; mon ami , dépassé par la situation lui dis : même au Maroc vous pratiquer la discrimination . le responsable lui répond : ton Maroc se trouve , une foie ma porte franchie , ici tu es chez moi ..
la plupart des investisseurs étrangers investissent dans les bars , boite de nuits , hôtels ...en gros tout ce qui touche de prés ou de loin à l'utilisation des femmes marocaines comme rabatteuses de clients et pour assouvir les désirs de leurs patrons y compris quand elles sont leurs employés ...
le Maroc dois favoriser investissement industriel , les services ..et diminuer investissement dans les lieux de distractions qui n'apporte aucune valeurs ajouté au pays...sauf peut être l’enrichissent des intéressée et l'humiliation des femmes ...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com