Menu


Sahara : Le Polisario critique la MINURSO, le conseil de sécurité et le processus onusien

Publié
Brahim Ghali, secrétaire général du Front Polisario. / DR
Temps de lecture: 1'

Le Front Polisario s’en prend à nouveau à la mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO) et le processus onusien.

Ainsi, dans un discours adressé à la rencontre organisée par visioconférence du Groupe de Genève de soutien au Sahara occidental, le secrétaire général du Front a critiqué le processus onusien «en arrêt», pointant du doigt «le cas le plus évident de l'échec de l'ONU à s'acquitter de ses obligations et responsabilités en matière de paix et de sécurité internationales».

Brahim Ghali a ainsi fustigé «le manque de volonté politique réelle» du conseil de sécurité pour la résolution de ce conflit, rappelant que le mouvement séparatiste a «pris la décision de revoir sa participation à l’opération politique dans sa version actuelle». «La direction du Polisario est en train de prendre les décisions appropriés pour traduire cette décision», a-t-il assuré.

Il a aussi critiqué la MINURSO qui se serait «progressivement transformée en un outil de consolidation de l'occupation marocaine». Brahim Ghali a également reproché à la mission onusienne de s’être transformée en une «couverture pour entreprendre des tortures des prisonniers politiques sahraouis et plier les ressources naturelles».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/