Menu


Maroc : Les pharmaciens veulent être autorisés à injecter le vaxigrip

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 1'

La Confédération des syndicats de pharmaciens a lancé un appel au ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, pour que les officines soient autorisées à vacciner ceux qui le souhaitent contre la grippe. L’appel a été lancé lundi, à l’approche de la mise sur le marché de la nouvelle version du vaccin contre la grippe saisonnière.

Cette année, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique qu’il est préférable d’intégrer le vaxigrip, pour une meilleure protection du système immunitaire, dans un contexte marqué par la pandémie du nouveau coronavirus. Certains pays européens, comme la France et le Portugal, ont d’ores et déjà franchi le pas en permettant aux pharmaciens de l’injecter, ce que leurs homologues marocains rappellent à leur ministre, dans le courrier de Confédération syndicale consulté par Yabiladi.

En effet, cette dernière estime que les officines sont suffisamment qualifiées pour vacciner les citoyens contre la grippe saisonnière, en prévision d’une éventuelle évolution épidémiologique actuelle pourrait s’aggraver en automne.

La possibilité de vacciner les citoyens dans les pharmacies, selon la confédération, vise ainsi à «rapprocher les opérations de vaccination des groupes cibles, comme les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques», notamment dans des conditions d’urgence sanitaire qui limitent la circulation des citoyens.

Dans le même sens, certains pharmaciens se sont proposés pour effectuer les tests rapides de dépistage aux personnes suspectées d’être touchées par le nouveau coronavirus, afin de raccourcir les circuits d’analyse et de prise en charge. Pour l’instant, les officines ne sont pas désignées parmi les structures habilitées à assurer les tests.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/