Menu


Rentrée scolaire : Les cas d’infection de professeurs à l’école se multiplient au Maroc

Après Rabat, des écoles à Marrakech et Taourirt ont dû fermer et passer à l'enseignement à distance. Plusieurs professeurs ont été testés positifs à la Covid-19.

Publié
Photo d'illustration. / AFP
Temps de lecture: 2'

Une semaine après la rentrée scolaire, les cas d’infection parmi les professeurs d’écoles au Maroc se multiplient. Dans une note d’information adressée ce lundi aux parents et aux élèves, l’établissement privé Elaraki, basé à Marrakech, a indiqué qu'«une enseignante de langue arabe au sein du Campus Ennakhil, et son époux, accompagnant éducatif au collège au sein du Campus Issil, ont été testés positifs au Covid-19».

«Nos deux collaborateurs sont actuellement en confinement chez eux et leur état de santé est rassurant. L'enseignante concernée continuera à dispenser ses cours en distanciel et ne retournera qu'après une période de 14 jours et autorisation des autorités sanitaires», précise la note. Et d’expliquer que «le retour à l'école de l'accompagnant éducatif est aussi tributaire des mêmes mesures».

La direction de l’école ajoute qu’«au vu des mesures sanitaires qui sont prises au sein de l'établissement (Gestes barrières et distanciation physique, désinfection des locaux deux fois par jours, désinfection des mains de manière systématique, gestion des flux de circulation de sorte à éviter les croisements» et après avoir coordonné avec les autorités sanitaires, aucune mesure particulière supplémentaire n'est préconisée pour le moment».

Marrakech, Taourirt, Rabat

Ce lundi aussi, la direction provinciale de l’éducation nationale à Taourirt a annoncé la fermeture de deux écoles primaires après que deux professeurs ont été testés positifs au nouveau coronavirus. Dans un communiqué, la direction provinciale précise qu’il s’agit de l’école Tarik Jerada à El Aïoun Sidi Mellouk, ainsi que le groupe scolaire d’Iderdar. De ce fait, et jusqu’à nouvel ordre, l’enseignement dans ces écoles se fera à distance.

«Il s’agit d’une décision prise en coordination avec les autorités locales, sanitaires et académiques de la région de l’Oriental ainsi que les associations des parents d’élèves, comme mesure préventive en attendant les résultats de dépistage pour les cas contacts des deux enseignants», conclut le communiqué.

Dimanche, et après un premier cas d’infection à la Covid-19, de nouveaux cas ont été détectés au sein du Lycée français Descartes à Rabat, suite à l’opération de dépistage du personnel du lycée, vendredi et samedi, selon la direction de l’établissement.

Ainsi, les autorités sanitaires marocaines ont demandé la fermeture au public de l'établissement et sa direction a procédé au placement de «tous les élèves en mode distanciel à compter du lundi 14 septembre 2020 pour une durée de 14 jours».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/