Menu


Le coronavirus dans les industries pousse Inezgane Aït Melloul au semi-reconfinement

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 2'

Le Comité provincial de vigilance épidémiologique dans la commune d’Inezgane Aït Melloul a annoncé avoir imposé des tests PCR pour la reprise des activités industrielles, en préparation de la rentrée sociale et économique. Les analyses ont révélé la présence considérable d’infections au nouveau coronavirus au sein des unités de production relevant de la préfecture. Dans un communiqué parvenu à Yabiladi, le comité explique, ce samedi, cette hausse par le nombre élevés de cas contacts qui se sont avérés positifs, après avoir passé leurs vacances dans des zones très touchées par la pandémie.

Au vu de l’augmentation des cas positifs, le Comité régional de vigilance, qui s’est réuni ce samedi même, a décidé de maintenir les restrictions sur les horaires des supermarchés, des commerces de proximité et des cafés, qui devront fermer à 22 heures. Les restaurants devront cesser leurs activités à 23 heures. Aussi, les parcs, terrains de proximité, jardins publics, salles de sport et salles de jeux fermeront jusqu’à nouvel ordre, en plus de la suspension de tout rassemblement public non autorisé.

Le nombre de passagers par moyen de transport agricole et industriel est réduit à 50% de la capacité du véhicule. Pour leur part, les unités de production sont tenues d’«intensifier les efforts de désinfection régulières», ainsi que de respecter strictement les mesures préventives liées à la distanciation et la mise à disposition de matériel de protection, en plus de tester leurs ouvriers avant que ces derniers ne reprennent leurs activités.

«Les médecins du travail dans les différents établissements de production devront soumettre des rapports hebdomadaires à la commission régionale de santé, tous les vendredis, sur la situation sanitaire des établissements de production auxquels ils sont rattachés», ajoute le communiqué.

Par ailleurs, les déplacements depuis et vers Inezgane, Aït Melloul, Dechira Jihadia, Keliâa, Tamsia et Oulad Daho ne sont permis que sur présentation d’une autorisation par les autorités locales. Le comité indique que ces mesures prendront effet à partir de minuit ce samedi.

Avec 329 cas, dont 202 à Inezgane Aït Melloul seulement, la région de Souss-Massa a été la troisième plus touchée par la propagation de la pandémie de la covid-19, ces dernières 24 heures.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/