Menu


Pêche dans les eaux du Sahara : La part de l'Allemagne «étonnamment élevée» selon le Polisario

Publié
Image d'illustration. / Ph. Pierre Gleizes - Greenpeace
Temps de lecture: 1'

Le Polisario continue de mobiliser ses relais dans les pays européens pour aborder des sujets en lien avec le Sahara. Ce vendredi, le Front a accusé l’Allemagne de participer au «pillage des eaux au Sahara occidental», affirmant que sa part de la pêche côtière dans les eaux de la province serait «étonnamment élevée».

Une accusation formulée via l’ONG pro-Polisario Western Sahara Resource Watch (WSRW) qui a cité une réponse du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation à une question du groupe parlementaire des Verts au Bundestag, initiée par la députée Katja Keul, sur la part de l’Allemagne de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne.

«Selon la réponse, 16 524,3 tonnes de poissons pélagiques ont été capturées par des navires allemands en 2019 après l'échange de quotas avec d'autres États membres» de l’UE, affirme WSRW, qui avance que cette quantité «correspond à 6,3 millions d'euros pour l'ensemble des prises».

Quant à l’année en cours, «le quota réel allemand (convenu) est de 17 734,6 tonnes, d’une valeur d'environ 6,6 millions d'euros», poursuit l’ONG pro-Polisario qui souligne que le quota allemand a plus que doublé par rapport au quota de base convenu avec le Maroc, au cours des deux années.

Et WSRW de réitérer les appels du Polisario aux sociétés allemandes de «cesser» toutes leurs activités dans les eaux de la province, accusant l'UE et ses Etats membres de «participer scandaleusement au pillage des ressources naturelles du Sahara», à travers l'accord de pêche.

A rappeler que le Front Polisario mène, depuis des années, des attaques contre des entreprises étrangères opérant au Sahara en mobilisant ses relais dans les rangs des ONG locales et parmi les parlementaires afin d’interpeler ponctuellement les autorités de leurs pays sur des sujets en lien avec le phosphates, les produits agricoles et la pêche dans les eaux du Sahara.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/