Menu

Article

Face à Ali El Himma, l'USFP et le PJD pourraient s'allier

Les alliances, une pratique courante dans le monde politique marocain qui fait que les ennemis d’hier peuvent s’unir pour réaliser un objectif commun. Aujourd'hui on parle de plus en plus d'une alliance réunissant l’USFP et le PJD afin de contrer les plans du mouvement de Fouad Ali Al Himma.
Publié
DR
Temps de lecture: 2'
Selon le quotidien Assabah, des contacts seraient menés entre le parti socialiste Marocain et celui de la justice et du développement, dirigé désormais par Abdelilah Benkirane, nommé secrétaire général lors du 6éme congrès national du PJD. Le rapprochement entre les deux formations politiques s'est d'ailleurs manifesté par la présence d’une importante délégation socialiste lors de ce congrès. En marge du congrès, le PJD et l'USFP ont pu discuter de sujets longtemps restés sources de discordes entre les deux ex-rivaux. Il s'agit notamment des questions liées aux libertés individuelles et de groupe ainsi que de la réforme constitutionnelle.

La dernière intervention de Driss Lachgar est venue confirmer ce rapprochement. Il a en effet déclaré que l’union avec le PJD pourrait faire bouger les eaux stagnantes dans la politique et empêcher l’endoctrinement que certains pôles gouvernementaux veulent opérer sur les partis politiques. Ces propos visent directement le Mouvement de tous les démocrates d'Al Himma. «Si après les prochaines élections, le parti socialiste est amené à choisir entre Al Himma et le PJD notre choix ira directement vers Abdelilah Benkirane et le PJD» a en outre affirmé Driss Lachgar au quotidien d’information Assabah.

Du côté du PJD, Benkirane a affirmé qu’il était prêt à travailler avec les usfpéistes et qu’il y’avait déjà des contacts avec l’USFP. Un des signaux fort de cette embellie dans leurs relations reste les voix émanant du PJD appelant à ne pas se réjouir de la défaite de certains membres du parti socialiste, dont Driss Lachgar. Ces mêmes voix affirment que la défaite de Lachgar n’est qu’une preuve de plus de la volonté d'évincer les bons éléments du champ politique.

Le rapprochement entre l'USFP et le PJD n’est peu être que le prémices de futures autres alliances et d'un changement du paysage politique marocain. La création du parti politique de Fouad Ali El Himma englobant le Mouvement de tous les démocrates ainsi que plusieurs autres petits partis libéraux est sur le point d'être annoncé.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com