Menu

Média Publié

L’affaire Omar Radi, un «cas urgent de menaces à la liberté de la presse» selon Time Magazine

Temps de lecture: 1'
Le militant et journaliste Omar Radi. / DR

L’hebdomadaire américain Time a actualisé, lundi, sa liste des «10 cas les plus urgents de menaces contre la liberté de la presse dans le monde en août 2020», en évoquant l’affaire du militant et journaliste Omar Radi.

Le média américain rappelle que le journaliste indépendant a été «emprisonné après des interrogatoires répétés et des intimidations». «Après l'avoir convoqué pour un interrogatoire pour la 10e fois, les autorités marocaines ont transféré Omar Radi devant un tribunal puis dans une prison de Casablanca en juillet pour viol, attentat à la pudeur avec violence, obtention de fonds étrangers et collaboration avec des services de renseignement étrangers», rappelle le média. 

Et d’ajouter que «l'arrestation de Radi intervient après que les autorités l'ont arrêté et interrogé à plusieurs reprises sur une série d'accusations sans rapport avec lui et auraient piraté son téléphone».

Omar Radi figure ainsi aux côtés d’Austin Tice, journaliste américain disparu en Syrie, Maria Ressa, rédactrice en chef en procès aux Philippines, Azimjon Askarov, journaliste condamné à perpétuité, décédé au Kirghizistan, Solafa Magdy, journaliste emprisonnée en Égypte et Jamal Khashoggi, journaliste saoudien mort assassiné le 2 octobre 2018 au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/