Menu

Politique Publié

Crise libyenne : L’Italie «apprécie» le rôle joué par le Maroc

Temps de lecture: 1'
Luigi Di Maio et Nasser Bourita / Archive - MAECI

Le dossier libyen était au cœur d’une communication téléphonique entre le ministre marocain des Affaires étrangères et son homologue italien. A cette occasion, Luigi Di Maio a exprimé, ce samedi 1er août, à Nasser Bourita l’ «appréciation» de Rome de l’apport et du rôle joué par le Royaume du Maroc en vue de la résolution de la crise libyenne.

La conversation téléphonique a porté également «sur l'évolution constante de la coopération entre les deux pays élevés au niveau de partenariat stratégique signé en novembre 2019. D'autres sujets concernant des questions multilatérales d'intérêt commun ont été également évoquées» par les deux chefs de diplomatie.

Pour rappel, l’Italie a toujours apprécié les efforts du Maroc sur le dossier Libyen et tenu à le convier aux réunions qu’elle avait auparavant accueillies en vue d’une pacification de son ancienne colonie. En témoigne l’invitation adressée par Luigi Di Maio par la diplomatie marocaine à prendre part, en décembre 2019 à Rome, à une conférence ministérielle des pays voisins de la Libye aux côtés de la Tunisie, Algérie, Niger, Tchad, Egypte et Soudan. Le royaume était représenté par le ministre Mohcine Jazouli.

Rabat a abrité, cette semaine, des rencontres de hauts niveaux consacrées à ce sujet. Il y a lieu de citer les visites du président du Parlement libyen (Est), Saleh Aguila, et du président du Haut Conseil d’Etat (Ouest), Khalid Al Mechri ainsi que le déplacement du ministre saoudien des Affaires étrangères, Faisal Bin Farhan.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com