Menu

Transports Publié

Royal Air Maroc : Le licenciement économique de 750 cadres finalement acté

Temps de lecture: 1'
Abdelhamid Addou, PDG de Royal air Maroc. / DR

Lors d’une réunion boycottée par les délégués des pilotes et le syndicat affilié à l’UMT, la Royal Air Maroc a présenté, hier, sa vision quant au licenciement économique qu’elle prévoit pour faire face à la crise causée par la fermeture des frontières et l’immobilisation de ses avions depuis mars.

Ainsi, selon une note du cabinet d’avocats représentant la compagnie nationale adressées aux concernés et aux autorités locales annonce le licenciement économique de 750 de ses cadres, dont 150 pilotes, rapporte Le360 de sources informées.

«Le plan social prévoit également une opération de départ volontaire impliquant 140 autres cadres dont 30 pilotes», poursuit le média. Bien que les délégués des pilotes et le syndicat affilié à l’UMT aient contesté la légalité de la réunion tenue mardi, «les décisions prises ont été actées en présence des avocats de la RAM et d’huissiers de justice».

«Il convient de ne pas opérer de confusion entre l’élection des délégués des salariés et la compositions du Comité d’entreprise. En effet, le remplacement d’un des membres du Comité ne relève pas de la responsabilité de la compagnie mais appartient aux délégués des salariés qui doivent procéder au remplacement du délégué qui a cessé ses fonctions», écrivent les avocats de la compagnie.

Pour eux, l’attitude des pilotes et du syndicat «est regrettable et dénote de leur volonté manifeste de ne pas participer au dialogue social, seul susceptible de permettre la recherche de solutions efficaces aux problématiques économiques et sociales majeures résultant de la crise».

Hier, des sources syndicales ont indiqué à Yabiladi que le Comité d’entreprise, où a RAM est censée présenter ce plan, ne peut pas se tenir dans la légalité, les délégués du personnel n’étant pas au complet après le départ d’une personne à la retraite. Depuis le 2 juillet, les salariés ont été informés du licenciement d’une centaine de personnes, outre la réduction de la flotte, en raison de l’impact de la crise sanitaire.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com