Menu

Média Publié

La FMEJ pour un nouveau modèle économique de la presse au Maroc

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration / DR.

Le bureau exécutif de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux a tenu sa première réunion après l’assemblée générale, à son siège vendredi, en présence de ses dix-neuf membres. L’occasion a été d’examiner les développements organisationnels de la structure, se voulant plus tournée vers une démarche fédérant les professionnels du secteur.

Dans ce sens, le bureau exécutif a souligné que la déclaration générale de son assemblée constitue une première ligne directrice de ses futurs projets, dont le plus important concerne un plaidoyer pour l’équilibre entre les considérations économiques des entreprises de presse ainsi que leur responsabilité sociétale dans la défense des valeurs d’éthique, de liberté, d’indépendance et de professionnalisme.

Dans ce contexte, le bureau est revenu sur les conclusions de la réunion entre les représentants de la FMEJ et le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, mardi dernier, qui a porté sur la crise structurelle de la presse marocaine ainsi que le soutien exceptionnel accordé par le gouvernement pour faire face aux répercussions de la pandémie. La fédération a insisté sur l’importance que la valeur de cette aide accordée aux petites structures ne soit pas en deçà de ce que prévoit l’aide annuelle en temps normal, annulée pour cette année.

La fédération a plaidé ainsi pour un plafonnement de ces soutiens financiers. «Compte tenu que la crise a touché l’ensemble du secteur, la FMEJ ne voit pas d’inconvénient à élargir la base des bénéficiaires» de cette aide, vitale particulièrement pour les petites rédactions légalement organisées, note un communiqué parvenu à Yabiladi.

Dans le même registre, la FMEJ a annoncé la constitution de groupes de travail au sein de son bureau exécutif, pour réfléchir et faire des propositions concernant le développement de modèles économiques de la presse plus inclusifs de toutes les dimensions que revêt le travail journalistiques (considérations économiques, éthiques, technologiques, éducatives…).

Par ailleurs, le bureau exécutif a annoncé la constitution en cours de sa section régionale à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. Dès la entrée, une structure similaire devra voir le jour à Marrakech-Safi, pour une meilleure intégration de la presse locale et régionale dans le paysage médiatique.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com