Menu

Média Publié

Subvention de la presse : Les élus du PJD fustigent Othman El Ferdaous dans une lettre à El Othmani

Temps de lecture: 1'
le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, Othman El Ferdaous. / DR

Dans une lettre adressée ce jeudi au chef du gouvernement, sur «la transparence dans l’octroi de la subvention exceptionnelle accordée au secteur de la presse», le groupe parlementaire du PJD à la Chambre des représentants ne mâche pas ses mots.

Dans leur missive, les élus de la Lampe rappellent que le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, Othman El Ferdaous, a annoncé l’octroi de cette aide de 215 millions de dirhams au lendemain de sa rencontre avec une association «dont la création ne dépassait pas une semaine».

«Au sein du groupe du PJD à la Chambre des représentants et tout en reconnaissant les efforts entrepris par le gouvernement pour soutenir tous les secteurs pour faire face aux répercussions de la pandémie du coronavirus, nous vous exprimons notre étonnement de l’annonce de cette initiative», dénoncent-ils.

Les députés du PJD soulignent ainsi que le ministère de tutelle ainsi que celui de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration «ont violé l’article 36 de la Constitution». Ils reprochent à El Ferdaous d’avoir négligé «toutes les institutions et les organisations nationales et professionnelles du secteur».

Ils citent ainsi le Conseil national de la presse (CNP), la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) signataire du contrat-programme de soutien à la presse ainsi que le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM), également signataire dudit contrat-programme.

Les élus dénoncent aussi la non précision de la provenance des 215 millions de dirhams qui seront accordés à la presse, rappelant la situation «difficile des finances publiques».

Ils disent transmettre aussi au chef du gouvernement «la crainte de certains acteurs du secteur du clientélisme et du chantage surtout après l’annonce de ladite association que l’octroi ne concernera que ses membres». Ils l'appellent ainsi à corriger cette situation et à ouvrir les canaux de communication avec les instances et organisations nationales et professionnelles du secteur de la presse.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com