Menu

Economie Publié

Le Conseil de la concurrence approuve la vente d'une usine de Bombardier au Maroc

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / DR.

Le Conseil de la concurrence a autorisé le groupe AeroSystems Spirit Inc à acquérir 100% des actions et des droits de vote de Short Brothers PLC et de Bombardier Aerospace North Africa, ainsi que certains actifs des structures aéronautiques de Bombardier, notamment des installations de maintenance aux Etats-Unis. Selon le Bulletin officiel, le Conseil a expliqué que ce processus ne menaçait pas l’ouverture du marché de pièces de carrosserie d’avions au Maroc, compte tenu de la présence de grandes entreprises actives dans ce domaine.

De plus, ce processus «n’entraînera aucune accumulation d’actions sur le marché au Maroc et n’affectera donc pas la position de la concurrence». L’institution rassure aussi que cette démarche ne fera pas, à court terme, que les nouveaux acquéreurs de Bombardier Aerospace North Africa dominent le marché des pièces de carrosserie d’avions, «vu la nature et la particularité des transactions commerciales avec les différents aviateurs, sous contrats à moyen terme».

Le géant canadien des industries de l’aviation Bombardier avait annoncé, en mai dernier, qu’il proposerait de vendre ses actions en Irlande du Nord et au Maroc, dans le cadre de la réorganisation de ses activités commerciales. En octobre de la même année, elle a annoncé qu’elle avait conclu un accord définitif pour vendre ses actions au Maroc à la société américaine.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate