Menu

Société Publié

Un Boeing 787 Dreamliner de la RAM pour rapatrier des Marocains bloqués en Amérique du Nord

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Le royaume lance, jeudi, une première opération visant à rapatrier un premier groupe de Marocains bloqués en Amérique du Nord. Ainsi, un Boeing 787-900 Dreamliner de la Royal air Maroc sera mobilisé à cet effet, nous indique une source proche du dossier.

L’appareil quittera l’aéroport de Casablanca vers 7h du matin (GMT+1) et arrivera à l’aéroport international de Montréal, le 2 juillet vers 14h20 (heure locale). Il quittera ensuite le Canada en direction de l’aéroport international John F. Kennedy à New York, où il atterrira vers 18h25 (HL) avant de rebrousser chemin vers le Maroc.

Le vol AT3043 doit ainsi atterrir à Marrakech, le 3 juillet vers 3h35 du matin. Les Marocains rapatriés seront soumis à des tests de dépistage de la Covid-19 et un confinement dans les hôtels de la ville ocre.

«Ce vol marque ainsi le début de l’opération de rapatriement des Marocains bloqués aux Amériques», assure notre source.

Elle précise aussi qu’à la demande de l’ambassade du Canada au Maroc, le vol de départ vers Montréal transportera des Canadiens ainsi que des Marocains résidant au Canada, bloqués au Maroc depuis la fermeture des frontières. Un message adressé par l’ambassade canadien à Rabat a invité ces ressortissants à réserver leurs billets auprès de la RAM pour 7 500 dirhams (ou 1 004 dollars canadiens).

Le Maroc poursuit également l’opération lancée la semaine dernière pour rapatrier ses ressortissants bloqués dans certaines capitales européennes. Ainsi, notre source affirme qu’une deuxième opération sera lancée depuis la Turquie. «Il s’agit de 10 vols qui démarreront à partir de ce mardi depuis Istanbul et se poursuivront jusqu’à 5 juillet», fait-elle savoir, en notant qu’environ 1 500 Marocains seront concernés par cette opération.

Article modifié le 2020.06.30 à 20h40

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate