Menu

Politique Publié

Madrid n'ouvrira sa frontière avec Rabat «qu'en cas de réciprocité»

Temps de lecture: 1'
La porte-parole du gouvernement espagnol Maria Jesus Montero. / DR

L'Espagne n'ouvrira ses frontières avec le Maroc que s'il existe un accord réciproque autorisant les Espagnols à entrer dans le pays d'Afrique du Nord. C’est ce qu’a déclaré ce mardi la porte-parole du gouvernement espagnol Maria Jesus Montero, lors d'une conférence de presse, rapporte l’agence britannique Reuters.

Le Maroc fait partie d'un groupe de 15 pays qui figurent sur une liste de destinations de voyage sûres que l'Union européenne vient de dévoiler ce mardi, annoncée la semaine dernière par Euronews.

La liste des pays choisis par l'UE, qui sera évaluée toutes les deux semaines, comprend également  la Tunisie, l'Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande et la Chine, sous réserve de l'application de la réciprocité.

De leur côté, les enclaves espagnoles Ceuta et Melilla ont prolongé d’une semaine la fermeture des frontières terrestres avec le royaume. Selon El Faro de Ceuta, «le Journal officiel annonce une nouvelle extension de la fermeture des frontières avec le Maroc des deux villes autonomes qui prendra effet de 00h00 le 1er juillet à 24h00 le 8 juillet 2020. Cette fermeture est ainsi prolongée jusqu'au 9 juillet.

La même source ajoute que les restrictions de voyage en provenance de pays tiers seront progressivement levées, à partir du 1er juillet 2020, dans l'ensemble de l'espace Schengen.

Article modifié le 2020.06.30 à 17h05

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate