Menu

Politique Publié

Le Maroc premier pays bénéficiaire des aides espagnoles pour freiner l’arrivée de migrants

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

En 2019, l’Espagne s’est montrée «généreuse» avec le Maroc. Le voisin ibérique a octroyé au royaume 32,3 millions d'euros en échange de son engagement à lutter efficacement contre les réseaux d’immigration irrégulière, rapporte El Pais qui cite des chiffres du ministère de l’Intérieur. Une aide annoncée, d’ailleurs, par le gouvernement Sanchez à l’issue de sa réunion du 23 août dernier.

Son montant dépasse de très loin les 2,5 millions d'euros accordés à Rabat pour remplir la même fonction une année auparavant, précise la même source. La publication reconnait qu'en 2018, le Maroc n’était pas un grand bénéficiaire des subventions de l’exécutif espagnol, placées dans le cadre de la lutte contre l’immigration mais remarque que «les priorités ont changé depuis».

L’engagement de Rabat a permis de réduire le nombre des arrivées de sans-papiers par voie maritime en Espagne. «En février 2019, elles ont commencé à chuter et en moins d’un an, l’objectif est atteint», constate El Pais. Les statistiques officielles du ministère de l’Intérieur font état de la baisse significative de plus de 50% en 2019 des embarcations de migrants qui échouent sur les côtes espagnols en comparaison à 2018. Une contribution saluée, d'ailleurs, par Fernando Grande Marlaska lors de sa visite à Rabat en février 2020. Toutefois, le ministre s’était montré préoccupé par la «route des Canaries».

Dans sa quête à freiner les arrivées massives de migrants, notamment aux Iles Canaries, l’Espagne a programmé des aides à certains pays de l’Afrique de l’Ouest. Aux côtés du Maroc,  la Mauritanie et le Sénégal en sont les autres grands bénéficiaires en 2019, avec respectivement 10,2 millions et 3 millions d'euros.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate