Menu

Société Publié

Marocains bloqués : Cinq saisonnières ayant accouché à Huelva rapatriées vers le pays  

Temps de lecture: 1'
L'une des saisonnières ayant accouché en Espagne. / Jordi Landero - Cartaya

Les histoires de Rabia El Kasmi (39 ans, de Ksar el Kébir), Dounia Yekhlef (29 ans, de Berkane), Hakima Jaouhar (41 ans, de Fès), Samira Tayibi (30 ans, de Bouarfa) et Laaziza Hamin (41 ans, de Taourirt) ont finalement eu un dénouement heureux.

Arrivées à Huelva entre janvier et mars en tant que saisonnières, elles étaient bloquées en Espagne depuis la fermeture des frontières du Maroc à cause de la pandémie du nouveau coronavirus. C’est aussi durant cette période, allant de mars à juin, que les cinq femmes ont accouché en Espagne.

Omar (qui est née le 15 juin), Mariam (6 juin), Abdrrahim (30 mai), Saja (9 mai) et Rayan (29 mai), sont tous sont nés à l'hôpital Juan Ramón Jiménez, rapporte Huelva Informacion qui relaye leurs histoires.

Rabia El Kasmi est arrivée le 10 mars et a travaillé trois mois dans une ferme à Palos de la Frontera, tout comme Dounia qui a travaillé à Rociana. Hakima est arrivée le 15 janvier et depuis lors, elle a cueilli des fraises dans une ferme de Cartaya, tandis que Samira et Laaziza sont arrivées le 30 mars. La première a travaillé à Rociana alors que la deuxième a travaillé à Lucena del Puerto.

Les cinq femmes ont pu regagner le Maroc samedi et pourront rejoindre, dans quelques jours, leurs familles. Dans la résidence Cartayera, où chaque année les premiers saisonniers commencent à arriver en janvier, pour rentrer au Maroc avec la fin de la saison agricole fin juin, l'incertitude règne parmi le reste de ces femmes, rappelle-t-on.

Elles seraient près de 170 Marocaines de cette résidence, sur un total de 7 200 femmes qui attendent toujours un rapatriement ou l’ouverture éventuelle des frontières entre le Maroc et l’Espagne, conclut le média.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate