Menu

Culture Publié

Maroc : Chama Zaz, diva de la «Aita Al Jabalia», lutte contre la maladie et l'indigence

Temps de lecture: 1'
Chama Zaz, diva de la «Aita Al Jabalia». / DR

Chama Zaz, diva de la «Aita Al Jabalia», dont la voix est née à travers les récifs et les champs où résonne l'écho infini des montagnes, lutte aujourd'hui contre la maladie et l'indigence, trahie par la faiblesse du corps et l'ingratitude, malgré une générosité artistique incommensurable.

Du haut de ses 70 ans, son patrimoine est réduit à cet amour où elle puise sa force pour surmonter l'épreuve de l'indigence, sans que cela ne dispense certains, personnes ou instances, d’un sentiment de culpabilité à l’égard d’une situation sociale et matérielle indigne d'une artiste de la valeur de Chama Zaz.

Dans une chambre froide de l’hôpital de Taounate, Chama écoute les battements de son cœur qui menace de la lâcher. Ses yeux qui illuminaient son monde ont perdu de leur éclat.  

Chez Chama, la porte de l'espoir reste ouverte, elle qui a toujours gardé le sourire malgré les épreuves qu'elle a traversées. Cette vieille dame qui porte en elle une âme de jeune fille, n'a jamais pris conscience de la singularité de sa voix avant que les fins connaisseurs ne l'emmènent à la découverte des théâtres et aux fêtes de mariage à travers le royaume.

Chama qui est restée longtemps fidèle à son douar natal «Rouf» dans la commune de Sidi Lmakhfi, va devoir le quitter vers Taounate, n'étant plus capable de sillonner ses pistes accidentées, de s'occuper de sa vache ou de prendre en charge son fils handicapé.

L'histoire de Chama Zaz est celle d'une jeune fille de 14 ans ayant été mariée contre son gré à un vieil homme, qui va décéder ultérieurement l'abandonnant avec ses deux enfants à charge. Elle a été contrainte d'endosser à la fois le rôle de la mère et du père, avant qu'elle ne les confie à sa mère pour participer à la Marche Verte, où elle a vu sa vocation d'artiste jaillir dans les soirées, organisées à cette occasion sur le sable du Sahara.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com