Menu

Société Publié

Maroc : Le journaliste Omar Radi quitte la BNPJ après six heures d’interrogatoire

Temps de lecture: 1'
Le journaliste et militant Omar Radi / DR.

Convoqué ce jeudi matin à la Brigade nationale de la police judiciaire à Casablanca, le journaliste et militant Omar Radi est sorti, en fin d’après-midi, après un interrogatoire qui aura duré six heures.

La veille, le procureur général du roi près la Cour d’appel de Casablanca a annoncé que le journaliste était convoqué, dans le cadre d’une enquête sur son implication présumée dans une affaire de «financements de l’étranger, en relation avec des services de renseignement».

Plut tôt dans la journée de mercredi, Omar Radi avait annoncé, sur son compte Twitter, avoir été convoqué par la BNPJ. Réagissant aux informations relayées sur les réseaux sociaux sur la convocation, le communiqué du procureur général du roi a indiqué pour sa part que l’enquête était menée sous la supervision du parquet général.

Poursuivi depuis décembre 2019 en première instance pour «outrage à magistrat», le journaliste Omar Radi a déjà été condamné, en mars dernier, à quatre mois de prison avec sursis, assorti d’une amende de 500 dirhams. La défense du journaliste avait alors interjeté appel.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate