Menu

Economie Publié

La loi autorisant le dépassement du plafond d’emprunt extérieur finalement publiée au BO

Temps de lecture: 1'
Mohamed Benchaaboun, ministre de l’Economie et des finances / DR

La loi 26.20 autorisant le gouvernement à dépasser le plafond des emprunts extérieurs est finalement publiée au Bulletin officiel du 24 juin. Le dernier verrou qui empêchait son entrée en vigueur a sauté par la décision du 5 juin de la Cour constitutionnelle rejetant le recours présenté par le groupe des députés du PAM au motif de l’ «inconstitutionnalité» de la loi adoptée fin avril par la Chambre des représentants. Désormais, l’exécutif El Othmani a la voie libre pour conclure des emprunts avec des institutions financières internationales et des Etats.

Le ministre des Finances et de l’Economie, Mohamed Benchaaboun, avait défendu le 30 avril à la Chambre des représentants le recours aux emprunts extérieurs pour combler le déficit en devises qui s’est aggravé sous les coups de la pandémie du coronavirus.

Le Maroc a déjà activé la Ligne de précaution et de liquidité (LPL) de presque 3 milliards de dollars, approuvée par le conseil d’administration du Fonds monétaire international le 17 décembre 2018. Une somme que le gouvernement a déjà reçue et mise à la disposition de Bank Al-Maghrib. Elle s’ajoute aux 275 millions de dollars de la Banque mondiale que le Maroc a obtenu dans les mêmes conditions, avait révélé le ministre des Finances devant les députés.

Lors de sa réunion du 6 avril, le gouvernement El Othmani a approuvé le dépassement du plafond des emprunts extérieurs. Un seuil fixé à 31 milliards de dirhams pour l'exercice budgétaire 2020.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate