Menu

Breve

Crise libyenne : Le Maroc propose la formation d’un groupe arabe restreint

Publié
Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères / Ph. MAECI
Temps de lecture: 1'

Ce mardi, le conseil exécutif de la Ligue arabe a tenu une réunion extraordinaire via visioconférence, consacrée au dossier libyen suite à une demande formulée par l’Egypte. Une occasion pour le Maroc de proposer la «formation d’un groupe arabe restreint chargé de l’élaboration d’une vision stratégique ouverte sur les parties libyennes pour contribuer à la résolution de la crise en Libye», a indiqué le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita.

Dans son discours, le chef de la diplomatie a mis l’accent sur «la nécessité de s’ouvrir et d’écouter les différentes parties libyennes afin de rapprocher leurs points de vue». Bourita n’a pas oublié de défendre l’accord de Skhirat. Il a mis en garde sur la volonté d'outrepasser ce cadre, signé en décembre 2015, «sans alternative qui sera au moins accepté aux niveaux libyen et international». Il a néanmoins souligné que certaines dispositions de cet accord devront être actualisées.

Le ministre des Affaires étrangères a conclu son intervention en «saluant tous les efforts et initiatives déployés pour rapprocher les points de vue des libyens afin d'aboutir à un règlement de la crise qui sévit depuis neuf ans».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com