Menu

Breve

Espagne : Les saisonnières marocaines resteront bloquées à Huelva

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Les travailleuses saisonnières marocaines à Huelva devront rester en Espagne jusqu’à ce que le Maroc ouvre ses frontières. Une annonce faite ce mardi par la déléguée du gouvernement espagnol en Andalousie, dans des déclarations à la presse.

«Quelques unes, un groupe restreint, a pu regagner le Maroc mais nous savons que le retour sera progressif et dans tous les cas dépendra de l’ouverture des frontières», a-t-elle souligné.

Mme Sandra García a appelé les organisations agraires à s’armer de patience afin «de permettre aux femmes de passer de meilleurs moments ici grâce à la coopération et la coopération de tous», rapporte un média ibérique.

Ces propos viennent en réponse aux plaintes des professionnels du secteur en Andalousie, réunis au sein d’Interfresa. José Luis García-Palacios Álvarez, le président de l’organisation, a alerté sur la «crise humanitaire» qui menace le secteur à cause «de l’impossibilité de rapatrier les saisonnières marocaines».

Le responsable a déjà adressé des lettres dans ce sens aux gouvernements central et andalou. Il n’a d'ailleurs pas écarté la possibilité de solliciter une médiation du palais royal espagnol pour faciliter le retour des 7 200 saisonnières dont seulement 7 ont pu être rapatriées au Maroc.

Les travailleuses marocaines ont contribué à sauver la cueillette des fraises et autres fruits rouges à Huelva alors que la fermeture des frontières décidées par les pays pour faire face à la pandémie du coronavirus avait empêché l’arrivée en Andalousie de dizaines de milliers de saisonniers de Pologne, Roumanie et du Maroc.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com