Menu

Economie Publié

Coronavirus : Des ONG appellent à l’annulation de la dette et des accords de libre-échange

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / DR.

Dans une réflexion sur la sortie de crise engendrée par le nouveau coronavirus, plus d’une centaine d’organisations de la société civile de la région MENA appellent à l’annulation de la dette de leurs pays et l’abandon des accords de libre-échange. Cette campagne est lancée ainsi en proposant ces deux options comme solutions pour atténuer les répercussions économiques et sociales de la covid-19.

«A ce jour, plus de 100 associations, organisations et réseaux ont signé l’appel en Mauritanie, au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Egypte, au Soudan, en Palestine, au Liban, en Jordanie et en Iraq», indique un communiqué d’ATTAC Maroc, ONG signataire. S’y sont joints notamment «des organisations de défense des droits des paysan-nes, des associations anti-dette, des partis politiques, des centres de recherche, des coalitions, des syndicats, des organisations étudiantes et féministes et des associations de défense des personnes ayant des besoins spéciaux et autres».

Selon la même source, «la déclaration a également été soutenue par plus de 100 associations, organisations et réseaux d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique latine». Le document propose, entre autres, «la formation d’un comité populaire pour l’audit de la dette des pays de la région» ou encore la tenue d’une campagne dénonçant des accords de libre-échange considérés comme «colonialistes». Dans le cadre de cette mobilisation, les initiateurs ont suggéré la tenue d’un forum populaire régional après la fin de la crise sanitaire.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate