Menu

Economie Publié

La Banque mondiale approuve un financement de 4,8 MMDH pour la digitalisation au Maroc

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Le conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé lundi le programme de financement de la politique de développement de l'inclusion financière et numérique (DPF) destiné au Maroc.

Un programme doté d’un financement de 4,8 milliards de dirhams (500 millions de dollars) et destiné à soutenir la politique de réformes pour promouvoir un environnement propice à la transformation numérique du royaume, indique l’institution dans un communiqué.

«S'appuyant sur les réformes gouvernementales en cours, le DPF actuel - le premier d'une série de trois opérations - vise à améliorer l'inclusion financière et l'accès à une infrastructure et des services numériques plus compétitifs pour les entreprises et les particuliers. Il vise également à stimuler la croissance du secteur privé grâce à l'accès au financement pour les startups et les entreprises dirigées par des jeunes», explique la Banque mondiale.

«La pandémie de Covid-19 a démontré l'importance primordiale de la digitalisation comme moyen d'assurer la continuité des activités et de promouvoir l'innovation. Au cours de cette crise, la transition numérique du Maroc s'est accélérée rapidement, montrant la capacité du pays à se développer à plus grande échelle», a déclaré Jesko Hentschel, Directeur des opérations de la banque pour le Maghreb, cité par le communiqué.

Grâce au soutien actuel, la banque vise à «accroître ce potentiel et à tirer parti de la transformation numérique pour une croissance plus inclusive», précise-t-il.

Le DPF, dont les objectifs ont été révisés pour répondre aux nouvelles priorités liées à la pandémie, soutiendra les efforts du gouvernement pour le passage au numérique des services clés pour les particuliers et les entreprises et renforcer la résilience des ménages et des entreprises.

En plus de promouvoir la microfinance, le programme soutiendra l'accès aux devises étrangères pour les startups. 

Le DPF ouvre également la voie au programme d'entreprenariat d'Intelaka en soutenant les réformes au développement des startups et en créant de nouvelles classes d'actifs pour un financement de démarrage destiné aux entreprises innovantes. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate