Menu

Breve

El Othmani limoge une trentaine d’élus communaux pour non déclaration de leurs patrimoines

Publié
Abdelouafi Laftit et Saad-Eddine El Othmani / DR
Temps de lecture: 1'

Une trentaine de conseillers communaux ont été limogés par le chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani, sur proposition du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, indique le bulletin officiel dans son édition du lundi 22 juin.

Tous ces élus ont enfreint la loi 54.06 portant déclaration obligatoire du patrimoine. Un dispositif juridique, en vigueur depuis le 15 février 2010, qui ambitionne «de renforcer la transparence et la moralisation de la gestion de la chose publique en ancrant davantage les valeurs de droiture, d’intégrité et d’exemplarité, et ce à l'instar des pays démocratiques avancés».

Le texte précise dans son article 158 que «toute personne, élue ou désignée, assumant une charge publique doit faire, conformément aux modalités fixées par la loi, une déclaration écrite des biens et actifs détenus par elle, directement ou indirectement, dès la prise de fonctions, en cours d’activité et à la cessation de celle-ci».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com