Menu

Breve  

Maroc : Le PPS appelle à enquêter sur la fraude à la CNSS des cabinets de Ramid et Amekraz

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 1'

Les non-déclarations des ministres Mustapha Ramid et Mohamed Amekraz des employés de leurs bureaux d’avocats à Casablanca et à Agadir, auprès de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), se sont frayées un chemin vers la Chambre des représentants.

Le député Rachid Hammouti (PPS) a profité de son intervention consacrée au foyer du nouveau coronavirus à Lalla Mimouna pour soulever les deux affaires en question, lors de la séance hebdomadaire tenue ce lundi. Il a ainsi lancé une invitation aux deux membres du gouvernement El Othmani, mais sans les citer nommément, afin de rompre leur silence et apporter des explications sur les accusations portées dans les médias.

«Le gouvernement aurait dû ouvrir une enquête en vue d’éclairer la lanterne de l’opinion publique sur ces deux affaires. Comment le gouvernement peut-il demander aux sociétés d’inscrire leurs salariés à la CNSS, alors que certains de ses membres ne respectent pas la loi ?», s’est-il interrogé en présence de Mustapha Ramid et de Mohamed Amekraz.

Si Ramid de part ses fonctions à la tête du département des Relations avec le Parlement est tenu d'assister à toutes les séances des questions orales dans les deux Chambres, le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle a fait cet après-midi le déplacement à la Chambre des représentants, uniquement pour lire la réponse du ministre de la Santé aux questions sur le foyer de Lalla Mimouna. Khalid Ait Taleb s’est absenté «pour raison de santé».

Article modifié le 2020/06/22 à 23h04

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com