Menu

Article

Maroc : Facebook et Twitter, les fossoyeurs de la communication gouvernementale [Billet]

A quoi servent les communiqués de presse ? A quoi sert un porte-parole du gouvernement ? Ne demandez pas à nos ministres, ils sont occupés à tweeter et à commenter sur Facebook.

Publié
Abdelkader Amara, ministre du Transport, de l’équipement, de la logistique et de l’eau / DR
Temps de lecture: 2'

Il était une fois, un pays aux 35 millions d’âmes. Surgit une effroyable pandémie qui obligea l’ensemble de la population à se confiner et à suspendre le cours de la vie quotidienne. Il suffit d’un communiqué pour décréter l’état d’urgence sanitaire. D’un seul communiqué pour fermer les frontières et suspendre tous les vols. D’un seul communiqué pour astreindre la population à rester cloîtrée à la maison. Bref, d’un seul communiqué pour mettre en suspens la vie normale.

Normal, me direz-vous, il en allait de la santé de nos concitoyens. «Qui sauve une vie sauve l’humanité toute entière», nous enseignent les livres saints. Nous en avons perdu 213, paix à leurs âmes. Le confinement et autres mesures sanitaires décidés par les autorités, ainsi que la patience et l’engagement de la population ont permis d’en sauver 9 à 15 mille, selon un document du ministère de la Santé

Pourtant, les citoyens qui ont participé à l’effort national n'ont pas mérité d’être informés des étapes du déconfinement. Pas de plan, pas de communiqué, il faudra lire entre les lignes ou creuser pour trouver quelques bribes d’informations. Nous avons déjà pointé la communication en mode tête-à-queue du gouvernement, à l’approche du 10 juin. Nous sommes le 20 juin, et c’est toujours du niveau Holiday on ice.

L'Intérieur grille la Santé

Ce samedi, nous avons assisté à l’annonce de l’installation d’un hôpital de campagne à Sidi Yahya el Gharb par le ministre de l’Intérieur. On ne sait pas si le ministre de la Santé est «out» ou si tout simplement Abdelouafi Laftit a grillé la priorité à son collègue au gouvernement. A force de lire des communiqués de presse conjoints, on avait pourtant cru à la lune de miel atypique entre la Santé et l’Intérieur.

Le même Laftit qui est sur tous les fronts s’est empressé d’annoncer dans la foulée la publication imminente des nouvelles mesures d’allègement du confinement. Une dépêche MAP pour «annoncer une annonce» est pour le moins surprenante et inhabituelle pour un ministère dont les sorties médiatiques étaient plutôt rares dans le passé. A moins que l’objectif était de ne pas se faire griller la priorité à son tour.

Queue de poisson du Transport à l'Intérieur

Mais c’était sans compter sur son collègue ministre au Transport. Abdelkader Amara a annoncé en commentaire sur sa page Facebook, en réponse à une question de Hak Ïïìm que les déplacements interprovinces et les vols nationaux reprendront dès jeudi 25 juin.

Une décision attendue par toute la population est ainsi balancée au détour d’un commentaire sur Facebook, comme s’il s’agissait de parler du film de la soirée télé. Abdelouafi Laftit appréciera. Tandis que Saïd Amzazi, porte-parole du gouvernement, on est désormais en droit de se demander si sa fonction ne constitue pas un emploi fictif.

L’ironie dans l’histoire est qu’un ministre du gouvernement El Othmani annonce, l’air de rien, les éléments du plan de déconfinement que la presse avait publiée il y a dix jours. Le même document que Saâd-Eddine El Othmani s’était empressé de démentir sur Twitter, sans jamais communiquer de plan alternatif. 


Ainsi, au gouvernement, chacun joue sa partition et utilise les moyens à disposition. Au PJD, c’est entendu : Twitter et Facebook. Le Mouvement populaire pourrait se réfugier sur Snapchat, l'Intérieur sur Telegram, l'USFP sur Youtube, et le RNI sur Instagram. Alors à quand une photo de la ministre du Tourisme pour annoncer la réouverture des hôtels ?

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com