Menu

Economie Publié

Le Maroc classé parmi les pays répondant aux exigences de transparence fiscale des Etats-Unis

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Le rapport de transparence fiscale 2020, publié lundi par le Département d'Etat américain, classe le Maroc parmi les pays qui satisfont les exigences minimales de transparence fiscales des Etats-Unis.

Le Maroc figure ainsi dans un groupe de 76 pays sur 141 autres Etats auxquels le rapport s’est intéressé. Il s’agit, outre le Maroc, de la Tunisie, la Turquie, la Jordanie et la Côte d'Ivoire, entre autres.

En revanche, la liste des pays qui ne respectent pas les exigences minimales de transparence fiscale comprend 65 pays, dont l'Algérie, la Mauritanie, l'Egypte, le Liban, l'Arabie saoudite, le Soudan et le Sultanat d'Oman.

Le rapport note que les exigences minimales en matière de transparence fiscale comprennent la mise à disposition de documents budgétaires clés qui sont accessibles au public, pratiquement complets et généralement fiables. L'examen comprend une évaluation de la transparence des processus d'attribution des contrats et des licences du gouvernement pour l'extraction des ressources naturelles.

La même source rappelle que «la transparence budgétaire est un élément essentiel d'une gestion efficace des finances publiques, contribue à renforcer la confiance du marché et sous-tend la durabilité économique».

Le Département d'Etat américain a effectué une évaluation des budgets des pays couverts par le rapport, au cours de la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2019, en s'appuyant sur les informations des ambassades et consulats américains, d'autres agences gouvernementales américaines, des organisations internationales et des organisations de la société civile.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate