Menu

Breve  

L’Espagne compte réouvrir ses frontières avec le Maroc le 1er juillet

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

L’Espagne prévoit de rouvrir ses frontières avec le Maroc le 1er juillet. C’est du moins ce qu’a révélé, hier, le président de Melilla, Eduardo de Castro de Ciudadanos, lors d’un point de presse, rapporte un média local. L’information, a-t-il confié, lui a été transmise par le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, à l’occasion d’une réunion tenue dimanche 13 juin par visioconférence avec les chefs des régions et des villes autonomes.

Une nouvelle accueillie avec circonspection dans les milieux politiques et économiques à Melilla et Ceuta. Et pour cause, ils sont quasiment certains que le Maroc entend repousser la réouverture de ses frontières terrestres avec les deux enclaves jusqu’au début de l’automne prochain au motif de travaux lancés au niveau des points frontaliers.

La mise à l’écart des ports de Ceuta et Melilla de l’Opération Marhaba 2020, une première depuis 1986, ne les rassurent guère quant à leur avenir économique. Sans oublier que les projets de réalisations de zones commerciales à Fnideq et Nador constituent une menace supplémentaire pour le secteur névralgique de l'économie des enclaves.

Hier, Pedro Sanchez a annoncé que son pays rouvrira ses frontières avec les pays hors de la zone Schengen le 1er juillet.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/