Menu

Religion Publié

Coronavirus : L’Arabie saoudite examine la suppression du Hajj 2020

Temps de lecture: 1'
La Mecque vide en période de crise sanitaire / DR

Dans un climat d'incertitude des suites de la crise sanitaire engendrée par le coronavirus, les autorités saoudiennes pourraient décider d’une suppression de l’édition du Hajj de cette année, annonce le Financial Times. «La question a été soigneusement examinée et différents scénarii sont envisagés. Une décision officielle sera prise dans une semaine», a déclaré un responsable au ministère du Hajj et de la Omra à la publication britannique.

«Toutes les options sont sur la table mais la priorité sera accordée à la santé et la sécurité des pèlerins. La proposition d’autoriser un nombre restreint de pèlerins locaux accomplir, tout en respectant les précautions sanitaires, est également à l’étude.»

Une annulation du grand pèlerinage ferait perdre plusieurs milliards de dollars à l’Arabie saoudite, déjà lourdement impacté par la baisse des prix du cours du pétrole sur le marché mondial. Par ailleurs, le tourisme religieux au royaume wahhabite a déjà subi d’importantes pertes financières, d’autant que la Omra de Ramadan, une séquence capitale pour l'économie locale, a été supprimée. Financial Times estime à 12 milliards de dollars les recettes de Riyad pour le Hajj et la Omra.

Pour rappel, l’Indonésie a annoncé le 2 juin dernier le boycott du Hajj. Hier, c’est au tour de la Malaisie de lui emboiter le pas. Deux annonces qui s’ajoutent à celles de Singapour et de l’Afrique du sud. Le Hajj 2020 commencera officiellement début juillet, alors que l'Arabie saoudite connait une hausse continue des nouveaux cas de Covid-19. 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate