Menu

Religion Publié

Coronavirus : Al Azhar se prononce contre la vente de plasma sanguin

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Le Fatwa Global Center for Fatwa, dépendant de la mosquée Al Azhar en Egypte, s’est prononcé contre la vente du plasma sanguin d’une personne guérie du nouveau, mettant en garde contre ce genre de transaction.

Dans la fatwa, publiée sur la page Facebook du centre, ce dernier estime qu’«il n’est pas permis, dans la loi islamique, qu’une personne en convalescence vend son plasma sanguin en profitant de cette pandémie». «Le corps humain, avec la chair et le sang qu'il contient, appartient au Créateur et non pas au serviteur. Ainsi, personne n'a le droit de vendre ce qu'il ne possède pas», poursuit la fatwa.

Cet avis intervient alors que les experts espèrent que le transfert de plasma sanguin de personnes guéries à des patients infectés renforcera leur système immunitaire affaibli. Le plasma est le composant liquide du sang, dans lequel les cellules sanguines sont en suspension et qui constitue 55% du volume total du sang. Pour les personnes guéries, le plasma peut continuer des anticorps développés contre les coronavirus.

Cette fatwa intervient après des informations selon lesquelles certaines personnes nouvellement guéries du coronavirus en Égypte et en Irak demandent d’importantes sommes d'argent en échange de leur plasma sanguin aux personnes nouvellement infectées.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate