Menu

Société Publié

France : Un imam d'origine marocaine placé sous contrôle judiciaire pour agression sexuelle

Temps de lecture: 1'
L'imam Khattabi a déjà été condamné par la justice en 2016 dans une affaire d'escroqueries aux prestations sociales. / Ph. Richard de Hullessen - Midi Libre

L’imam de la mosquée Aïcha à Montpellier, déjà condamné par le tribunal correctionnel en mai 2016 pour des faits de fraudes commis au préjudice de la Caisse d’allocation familiale et l’administration fiscale, a été placé la semaine dernière en garde à vue au commissariat de Montpellier.

Selon La Gazette de Montpellier, Mohamed Khattabi, 59 ans, serait accusé par une membre de sa famille. Fin 2019, elle aurait déposé plainte contre lui pour des faits de viols et d’agressions sexuelles commis alors qu'elle était mineure sur fonds de prétendues pratiques religieuses.

«Des accusations qui rappellent les rumeurs dont l’Imam Khattabi avaient été l’objet il y a quinze ans lorsqu’en 2003, alors qu’il dirige la mosquée de Beaucaire dans le Gard», rappelle le média, qui note qu’ «aucune suite judiciaire n’a été donnée à ces rumeurs».

Ainsi, dans le cadre de cette nouvelle procédure, l’imam de la mosquée Aïcha a été déféré devant le procureur de la République mercredi 27 mai, puis placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer. Au cours de sa garde à vue, l'intéressé a nié les faits qui lui sont reprochés, complète Midi Libre. Imam, prédicateur et conférencier de nationalité marocaine-canadienne, Mohamed Khattabi est né le 19 juillet 1961 à Casablanca.  

Il devrait toutefois comparaître devant le tribunal correctionnel de Montpellier à la fin du mois de juin, conclut-on.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate