Menu

Société Publié

Affaire Raissouni : Position prudente du n°2 de HRW MENA

Temps de lecture: 1'
Eric Goldstein / DR

Dix jours après l’arrestation, le 22 mai, du journaliste Soulaiman Raissouni, l’organisation Human Rights Watch ne s’est pas encore prononcée sur cette affaire via un communiqué officiel.

Hier, Eric Goldstein a brisé le silence en postant un message sur son compte Twitter. «Le rédacteur en chef dissident Raissouni a droit à un procès équitable au Maroc. Son accusateur a également le droit d'être entendu», a écrit le vice-président de la région MENA au sein de HRW.

Le rédacteur en chef du quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum est poursuivi pour deux chefs d'accusation : «attentat à la pudeur, avec violence et séquestration», conformément aux articles 485 et 436 du code pénal.

Pour mémoire, un jeune marocain qui se déclare homosexuel a accusé Soulaiman Raissouni de l’avoir agressé sexuellement.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate