Menu

Transports Publié

Tour d’horizon des rumeurs et infox autour des vols de la RAM

Depuis plusieurs semaines, les réseaux sociaux et certains médias pullulent de rumeurs et fausses informations sur des vols spéciaux, des préparatifs pour le rapatriement ou la réouverture des frontières. Le point sur la situation au sein de Royal Air Maroc.

Temps de lecture: 2'
Un appareil de la Royal Air Maroc. / DR

La reprise des vols par la Royal Air Maroc (RAM) est tellement attendue qu'elle fait parfois fantasmer. Ces derniers jours, plusieurs médias ont détaillé les préparatifs pour le rapatriement des milliers de Marocains bloqués à l’étranger depuis mi-mars, à travers des vols entrepris par la compagnie nationale. Des rumeurs qui circulent en réalité depuis le mois d'avril et qui n'ont été suivi d'aucun rapatriement jusqu'ici.

D'ailleurs une source autorisée au sein de la compagnie nationale, contactée ce jeudi par Yabiladi, se veut catégorique : «Il n’y a pas de préparatif pour le rapatriement au sein de la RAM qui attend les directives du gouvernement pour débuter cette opération.» Or pour ces vols de rapatriement, il faut faire la demande d'autorisation des vols spéciaux auprès des autorités des pays concernés, sans oublier les préparatifs de la flotte, des pilotes, des mesures sanitaires pour l'équipage...

Plus récemment, certains ont cru détenir la preuve irréfutable du lancement immiment des rapatriements sur la base d'une copie d'écran d'un email adressé à certains pilotes pour effectuer des simulations de vol. Notre source y voit un exercice classique. «Ce sont des exercices ordinaires qu’ils sont appelés à faire pour demeurer prêts», souligne-t-il. 

«Pas de préparatifs» et pas de date pour la reprise chez la RAM

Si les vols de rapatriements des Marocains bloqués à l'étranger ne se sont pas encore concrétisés, des médias ont avancé des vols pour rapatrier les Marocains résidant à l'étranger mais bloqués au Maroc. Des sources ont ainsi confié à Hespress ce jeudi qu’un vol de la compagnie nationale aurait été organisé à destination de l’Italie.

«Selon des sources proches du dossier, il s’agit d’un vol exceptionnel, organisé depuis l’aéroport Mohammed V de Casablanca, au profit des Marocains résidant en Italie, bloqués dans le Royaume, après la fermeture des frontières il y a plus de deux mois pour limiter la propagation du Covid-19, et souhaitant retourner dans leur pays d’accueil pour reprendre leur travail», ajoute le média. Les mêmes sources précisent que «plusieurs autres vols exceptionnels sont à prévoir au profit des Marocains résidant à l’étranger et bloqués au Maroc».

Des informations que notre source dément catégoriquement après vérification. «Ce n’est pas un vol de la RAM contrairement à ce qui a été rapporté dans l’article», tranche-t-elle.

Réserver son billet directement sur le site ?

Las d'attendre une éventuelle opération de rapatriement qui ne vient pas depuis plus de deux mois, certains internautes croient à l'ouverture des frontières et la reprise des vols dès le mois de juin. Ainsi, l'affichage des prix des vols sur le site de la RAM a suffit pour convaincre beaucoup d'entre-eux d'un retour à la normale dans quelques jours.

Pourtant il s'agit d'une fausse déduction. Notre source explique que «le système doit continuer à afficher les prix chez toutes les compagnies en suivant la date référence communiquée par la DGAC (Direction générale de l'aviation civile, ndlr) pour la reprise des vols, qui pourrait être prolongée». «Aucune réservation n’est possible pour l’instant», avertit-elle.

Notre perméabilité aux rumeurs, encore plus quand on est bloqué loin de chez soi, tient à notre irrépressible désir de mettre fin à une situation angoissante. Pourtant, nous Marocains sommes bien placés pour mediter le proverbe amazigh : «Mieux vaut une vérité qui fait mal plutôt qu'un mensonge qui réjouit». Cela n'exclu pas de nourrir espoir que les vols de la compagnie nationale reprennent dans les prochains jours. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate