Menu

Société Publié

Maroc : L’acteur Rafik Boubker accusé d’ «atteinte aux sacralités et à l’islam»

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Dans un geste considéré par certains internautes comme provocateur, l'acteur marocain Rafik Boubker est apparu dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, en se moquant des prières et des mosquées. Il les décrit par des termes offensant, d’après la vidéo consultée par Yabiladi.

Ainsi, l’acteur âgé de 43 ans, dans un état éméché, s'est moqué du mihrab de la mosquée, des imams et des prédicateurs de ces lieux de culte, en appelant à des ablutions avec de l'alcool. Il prétend aussi se trouver dans une mosquée parce que les bars sont fermés en raison de l’urgence sanitaire.

Sa vidéo a créé la polémique sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ayant appelé à ce qu’il soit traduit devant la justice pour «atteinte aux sacralités et manque de respect à la religion musulmane».

Ce mardi soir, la star de «Route vers Kabul» a été convoqué par la brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca à propos de cette vidéo controversée. Il a été placé en garde à vue selon un communiqué de la DGSN. Et d’ajouter que cette convocation intervient après le dépôt de plusieurs plaintes électroniques par des citoyens. 

Un peu avant, l'acteur a publié une vidéo présentant ses excuses au peuple marocain pour ses «propos déplacés qui n'auraient jamais dû être prononcés».

Article modifié le 2020.05.27 à 01h04

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate