Menu

Société   Publié

Coronavirus et précarité au Maroc : Monisnap, Jumia et Jamaa Funding lancent «Cash for Good»

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Monisnap, Jumia et Jamaa Funding lancent une initiative intitulée «Cash for Good» pour aider les personnes en situation de précarité au Maroc. «En cette période de rupture qui fait appel à la solidarité de tous, nous sommes convaincus que chaque individu peut et doit être acteur du soutien aux populations les plus affectées par le contexte actuel», expliquent-ils dans un communiqué parvenu à Yabiladi.

Ainsi, «Monisnap et son partenaire Jumia ont voulu mettre leurs énergies et compétences mutuelles au service du soutien humanitaire aux plus défavorisés». «Le projet a pour objectif de financer des kits alimentaires à destination des personnes en situation de précarité au Maroc afin de les soutenir dans cette période difficile», ajoute-t-on.

Concrètement, Jamaa Funding récoltera les dons sur sa plateforme de crowdfunding qui compte à son actif de nombreuses campagnes de récoltes de fonds pour des projets humanitaires, Monisnap va transférer les fonds récoltés à Jumia sans aucuns frais ou charge. Le spécialiste du e-commerce achètera des kits alimentaires de première nécessité à prix coûtant et les distribuera à l’association Chef4Good, tandis que cette dernière les transformera en plats cuisinés au profit des populations en situation de précarité au Maroc.

«Jamaafunding accepte de ne pas facturer ses 3,5% de commission pour l'utilisation de la plateforme. Monisnap prend à sa charge les 3,5% de frais d'acquisition de paiement (paiement par carte bancaire avec Stripe), ainsi que les frais d'envois des fonds au Maroc», assure-t-on.

Les quatre acteurs ambitionnent d’atteindre 10 000 euros de dons et soutenir ainsi 2 000 personnes en situation de précarité dans le royaume.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate