Menu

Santé Publié

Le talc Johnson & Johnson interdit de vente en Amérique du Nord mais pas au Maroc

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / DR.

L’industriel Johnson & Johnson affirme qu’il continuera de vendre sa poudre pour bébé Johnson’s dans d’autres régions du monde, malgré l’arrêt des ventes aux Etats-Unis et au Canada. Dans un communiqué à la suite de la décision des deux pays, il a en effet affirmé la continuité de la distribution et de la commercialisation du talc au Royaume-Uni comme dans le reste des Etat, incluant ainsi le Maroc.

Depuis plusieurs années, ce produit largement utilisés pour les bébés est suspecté de favoriser des cancers. En effet, ce talc extrait de la terre et se trouve dans des jointures proches celles de l’amiante, un matériau connu pour provoquer ces maladies.

Condamné à verser des milliards de dollars en compensation, Johnson & Johnson a toujours fait appel des verdicts aux Etats-Unis, rassurant par ailleurs sur la sécurité sanitaire de ses produits. Dans le pays, près de 20 000 personnes ont jusqu’à présent déposé une plainte contre la société, rappelle la BBC.

Au Maroc comme dans plusieurs pays d’Afrique, d’Europe et d’Asie, l’impact de la controverse est moins visible, l’industriel continuant de vendre son talc et l’ensemble de sa gamme pour bébés.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate