Menu

Politique Publié

Israël : Les ministres juifs d’origine marocaine fortement présents dans le nouveau gouvernement

Temps de lecture: 2'
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu présentant le 35e gouvernement d'Israël à la Knesset, le 17 mai 2020 / Ph. Kobi Gideon - Times of Israel

Après plusieurs mois d’attente et de conciliabules, Israël est enfin dirigé par un gouvernement d’union nationale présidé -au moins durant les prochains 18 mois- par Benjamin Netanyahu. La communauté juive sépharade d’origine marocaine a obtenu d’importants maroquins dans le nouveau cabinet.

La composition a connu le retour d’Amir Peretz, le chef du Parti travailliste. Le natif de Bejaad en 1952, ancien chef du principal syndicat en Israël, est le nouveau ministre de l’Economie. Une nomination qui devrait soulager certains parlementaires marocains qui n’auront plus à côtoyer l’ancien député à l’occasion des réunions de l’Union parlementaire internationale ou du Parlement méditerranéen. Pour mémoire, une prise de bec avait eu lieu entre Peretz et quelques conseillers parlementaires, en octobre 2017 à Rabat

La formation religieuse Shass, traditionnellement sépharade, a hérité du ministère de l’Intérieur et Développement du Néguev et de la Galilée, confié à Arié Dery, né le 17 février 1959 à Meknès.

Dans les rangs de la droite du Likoud, il est lieu de noter la présence d’Amir Ohana désigné ministre à la Sécurité. Dans le précédent cabinet Netanyahu, il avait dirigé le département de la Justice. Ouvertement homosexuel, Ohana est né en 1976 à Beersheva au sein d'une famille juive marocaine.

Toujours au Likoud, Mme Miri Regev est propulsée à la tête du département des Transports. Une belle ascension pour cette ancienne ministre des Sports. 

Au ministère du Renforcement communautaire figure Mme Orly Lévy-Abécassis du Parti Gesher (Pont), créé en 1996 par son père David Levy. Ce dernier avait occupé le poste de ministre des Affaires étrangères (6 juillet 1999 – 4 août 2000), traditionnellement chasse gardée des juifs ashkénazes. Natif de Rabat, en 1937, il avait déjà effectué une visite officielle au royaume en janvier 2000 pour aborder le processus de paix au Moyen-Orient avec son homologue Mohamed Benaissa, ainsi que André Azoulay.

D’autres ministres d’origine marocaine figurent sur la photo de famille du nouveau cabinet Netanyahu, tels Raphy Peretz (Parti Foyer juif), ministre du Patrimoine, Neirav Cohen (Parti Bleu-Blanc) à l’Egalité sociale et David Amsallem (Likoud) chargé des Relations avec le Parlement (Knesset).

Article modifié le 2020.05.19 à 11h47

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate