Menu

Média Publié

Indignations après les propos du Pr. Astagneau sur les rituels de crachat chez les musulmans

Temps de lecture: 2'
Le professeur Pascal Astagneau sur le plateau de l'émission Morandini Live ! transmise en direct sur CNEWS

L’Observatoire de lutte contre l’islamophobie du Conseil français du culte musulman a condamné, ce mardi, les propos du professeur Pascal Astagneau, affirmant sur la chaîne d’information CNEWS que cracher «est lié» au rituel religieux musulman du mois de Ramadan.

Cité par AtlasInfo, le délégué général de l’instance et président de l’Observatoire, Abdallah Zekri, dénonce en effet «cette contrevérité, qu’elle soit préméditée ou qu’elle résulte d’une indigence intellectuelle, est une provocation de trop qui non seulement décrédibilise son auteur mais, plus grave, ajoute au sentiment d’islamophobie ambiante».

Invité lundi par Jean-Marc Morandini, Pascal Astagneau répondait à la question d’un téléspectateur, concernant les dangers du crachat en tant que vecteur de transmission de la pandémie du coronavirus. Empruntant un grand raccourci, le medecin explique que la pratique est proscrite, mais qu’elle reste liée à «des rituels religieux», notamment «chez les musulman pendant Ramadan». L’animateur tente platement de reprendre la main en évoquant le fait que la pratique s’observe «chez les sportifs», sans pouvoir rectifier le tir sur le plateau.

Les réactions des internautes se sont enchaînées, avant que le CFCM ne s’en saisisse également à travers son avocate, Me Khadija Aoudia, qui a interpellé le CSA sur ce dérapage. Par ailleurs, le Conseil français du culte musulman dit se réserver «tous les droits d’agir pour faire sanctionner par les voies légales ces propos indignes». Il appelle aussi le professeur à présenter des «excuses publiques pour ce énième opprobre qui, par sa récurrence maladive, devient, lui, proprement rituel».

Dans ce sens, l’Observatoire de lutte contre l’islamophobie estime «regrettable qu’une assertion aussi grotesque émane d’un membre de la communauté scientifique dont le propos est perçu par le plus grand nombre comme une vérité irréfragable et une connaissance certaine et indubitable».

La chaîne est également appelée à «prendre ses responsabilités et présenter ses excuses aux millions de musulmans blessés par des propos irresponsables de ce médecin».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com