Menu

Sciences Publié

Marrakech : Nouvelle étape de recherche pour l'UCA sur les atmosphères des exoplanètes

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / Ph. Guillem Anglada-Escude - IEEC/Science-wave/CC BY 4.0

Une équipe de chercheurs de l’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech vient de franchir une nouvelle étape dans les recherches relatives à la caractérisation des atmosphères des exoplanètes, notamment une étude sur le potentiel du télescope spatial James Webb (JWST) pour détecter et caractériser les atmosphères des exoplanètes sous-neptuniennes de TOI-270.

La recherche menée par cette équipe de l’UCA relevant du Laboratoire de Physique des Hautes Energies et Astrophysique (LPHEA) et de l’Observatoire de l’Oukaïmeden (OUCA), en collaboration avec le NASA NExSS Virtual Planetary Laboratory et le Harvard Smithsonian Center for Astrophysics, vient d’être acceptée pour publication dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society (MNRAS), indique un communiqué de l’UCA.

Les résultats de cette recherche ont démontré que les SubNeptunes sont plus susceptibles d’être des mondes aquatiques que les naines gazeuses. TOI-270c & d pourraient être des cibles privilégiées pour les observations des transits à programmer pour JWST, relève la même source.

Ces résultats devraient fournir des prédictions quant à l'utilisation du JWST pour détecter l’atmosphère de ces planètes, indique le communiqué.

Cette réalisation s’ajoute aux succès de l’Observatoire de l'Oukaïmeden, notamment dans le domaine de la détection des exoplanètes, note la même source, rappelant à cet égard la participation de l’OUCA à l’excellente découverte du système TRAPPIST-1.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com