Menu

Breve

Coronavirus : Comment éviter l’irritation des mains due au savonnage fréquent ?

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 2'

Conseil primordial pour baisser les risques d’infection au coronavirus, le savonnage fréquent et l’utilisation du gel hydroalcoolique des mains peut avoir aussi quelques effets indésirables, telles que les irritations, les assèchements et les dermatites. La gène est encore plus grande pour le personnel médical, tenu de reproduire ce nettoyage plus de dix fois par jours.

Selon la Société française de dermatologie (SFD) et contrairement aux idées reçues, les solutions hydroalcooliques «n’aggravent pas la sécheresse et ne provoquent pas de dermite d’irritation». L’instance estime que «ces solutions sont mal tolérées lorsque les mains sont abîmées et ce sont principalement les lavages de mains, à l’eau et au savon, répétés et l’utilisation des bio-nettoyants à mains nues, qui irritent les mains».

Citées par le magazine scientifique Sciences et avenir, la SFD insiste ainsi sur la prévention contre les dermites d’irritation, reconnaissables à travers les sensations de brûlure, de démangeaison, l’apparition de rougeurs, de fines desquamations où la peau pelle. «Si la dermite débute souvent sur le dos des mains et entre les doigts, elle peut parfois s’étendre à l’ensemble de la main, au poignet», prévient la même source, ajoutant que «l’installation d’une dermite d’irritation favorise aussi l’apparition secondaire d’allergie de contact à n’importe quel autre allergène».

Ainsi, la SFD a publié une fiche pratique téléchargeable, conseillant de privilégier l’utilisation autant que possible des solutions hydroalcooliques plutôt que l’eau et le savon, surtout pour le personnel médical ou tout corps professionnel appelé à multiplier le nettoyage des mains. Quant aux autres personnes, elles ont à leur disposition des indications sur le bon usage de l’eau et du savon. Ainsi, il faut «mouiller préalablement les mains à l’eau tiède avant d’ajouter le savon, afin d’humidifier la peau». Aussi, «il ne faudra pas oublier ni l’étape de rinçage, soigneux, ni celle du séchage, par de légers tamponnements et non pas par frictions».

Dans un autre registre, la SFD déconseille le savon antiseptique type Hibiscrub. «Si les mains sont irritées, on peut utiliser un savon dit surgras ou les savons dits sans savon, doux, pour remplacer le savon classique de Marseille», indique-t-elle.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/